Les 3 ennemis du sommeil des enfants

les-3-ennemis-du-sommeil-des-enfants

Dans le magazine “le cercle psy”, l’excellente Héloïse Junier liste les trois ennemis du sommeil des enfants. Les voici avec quelques solutions possibles (et des liens utiles) :

 

  1. Un climat familial stressant
    Les enfants sont des éponges et le stress est aussi contagieux qu’une bonne grippe.” Deuil, déménagement, nouvelle naissance, changement d’emploi, pression scolaire,…les affectent.
    Solutions :
    – poser des mots sur vos ressentis (cela en diminue l’affect)
    – aider les enfants à verbaliser et exprimer leurs propres émotions
    – apprendre des techniques anti-stress (respiration en pleine conscience, massage, écoute de musique apaisante, yoga, etc.)
    – pratiquer un rituel de gratitude à la fin du repas (chacun confie ce qu’il a aimé dans la journée)
    – pratiquer un exercice physique régulier (parents et enfants)
    – adopter un animal de compagnie (le contact avec un chien ou un chat diminue le stress)
  2. Une exposition massive aux écrans
    La lumière bleue diffusée par les écrans (smartphone, TV, tablette, ordinateur,…) trouble la sécrétion de mélatonine, hormone favorisant l’endormissement.”
    Solutions :
    – aucun écran 1 heure avant le coucher
    – optez pour la lecture dans le rituel du coucher (les neurosciences valident)
  3. Irrégularité des conditions d’endormissement
    Un environnement instable, un changement de disposition de meubles dans la chambre ou encore une absence de rituels du coucher peuvent perturber ce passage délicat de l’état d’éveil à celui du sommeil.” Mais ce qui pèse encore plus est l’irrégularité dans les heures de coucher et de lever.
    Solutions :
    – fixer un rituel en s’aidant d’une horloge afin que l’heure du coucher ne varie pas (voir cet article)
    – avoir un emploi du temps relatif aux premiers signes de sommeil (yeux qui piquent, bâillements,…)
    – respecter les besoins en sommeil de toute la famille (voir ce document)

 

Source : le cercle psy

Heloïse Junier est psychologue et journaliste (voir son site)

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂