Le chocolat pour faire fondre la colère et le stress ?

Le chocolat pour faire fondre la colère et le stress ?-2

Je partage avec vous une astuce anti-colère et anti-stress dont l’ingrédient principal est : un carré de chocolat !

Je sens que j’ai attiré votre attention. Alors poursuivons.

Le chocolat a de nombreuses vertus :

Riche en polyphénols dont les flavonoïdes et les tanins, le chocolat présente des vertus anti-oxydantes intéressantes. Les antioxydants ont une action reconnue pour combattre les radicaux libres ce qui entraîne une réduction de l’oxydation des cellules, phénomènes importants dans les processus de vieillissement. Enfin, les flavonoïdes présents dans le cacao augmentent la circulation sanguine cérébrale et peuvent être recommandés chez les personnes présentant des troubles dépressifs.

Même si le chocolat contient une grande quantité de magnésium pour 100 g, deux grands carrés de chocolat ne couvrent que 4% des apports journaliers recommandés (AJR). Cependant, cette source ce  magnésium contribue au fonctionnement musculaire et notamment à la réduction des crampes, à la sensation de détente et de relaxation de l’organisme (idéal pour combattre le stress) et permet de lutter contre la fatigue.Via

Mais ce n’est pas exactement celles-ci que nous allons exploiter aujourd’hui.

Ce que je vous propose est de tester un petit exercice amusant avec votre enfant. A faire alors qu’il est calme. A l’heure de goûter par exemple :

  1. Offrez-lui un carré de chocolat noir et demandez lui de le garder dans la bouche. 
  2. Faites-lui remarquer qu’il est en train de fondre et interrogez-le sur les sensations qu’il ressent. Laissez-lui le temps de décrire et aidez-le avec du vocabulaire précis afin qu’il forme dans sa tête une image claire : plaisir, fondant, papille, envie, sourire, cacao… Invitez-le à sourire de plaisir s’il le souhaite (ou faites-le vous-même pour faciliter la contagion). Cette phase est la plus importante car elle va créer les bases de l’ancrage positif.
  3. Maintenant, revenez sur une scène où votre enfant a été en colère ou stressé. Expliquez-lui qu’il est maintenant capable de faire fondre cette colère ou ce stress qui est d’ailleurs peut-être de la même couleur que le carreau de chocolat. Dites-lui qu’il lui suffit d’épeler le mot chocolat lentement dans sa tête, tout en prenant une longue inspiration. Alors, le stress et la colère fondront et disparaitront. 
  4. Dites-lui que “chocolat” est aussi le mot pour prévoir les épisodes de stress et de colère. Ainsi, et c’est un message entre vous, expliquez-lui que s’il dit la phrase “je commence à avoir envie de chocolat”, c’est le signal pour que vous l’écoutiez afin que vous trouviez comment satisfaire ses besoins en communicant avec sérénité (parfois il a simplement besoin de votre attention).

Ces 4 étapes permettent de créer un modèle qui sera stocké dans la mémoire de votre enfant. Il s’agit d’une association entre images, sensations et émotions. L’enfant comprend qu’il a cet outil à disposition : pouvoir focaliser son attention sur un souvenir apaisant, amusant et sécurisant en se servant aussi de son imagination puis revenir dans la situation présente pour agir plus sereinement. Le tout déclenché par le mot “chocolat” et une grande inspiration. Magique ! 🙂

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂