À propos de l’obéissance…

La tendance à obéir viendrait de l’enfance. Mais obéir est-il un signe de réussite éducative ou de conditionnement de l’enfant ? L’exigence d’obéissance n’est-elle pas un frein au développement de l’esprit critique et à l’autonomie ?

Apprendre à désobéir ou ne pas apprendre à obéir pour se recentrer plutôt sur nos instincts, nos valeurs et nos besoins, ne serait-ce pas une voie pour un mieux-être individuel et collectif et pour lutter contre les injustices ?

Sanctionner la désobéissance ou encourager la compréhension et l’adhésion ? Dominer ou collaborer ? Obéir ou réfléchir (et collaborer en conscience) ?  Refuser ou assumer nos responsabilités ?

Le sujet de l’obéissance dans l’éducation a été maintes fois abordé sur ce site (voir la liste des articles après la vidéo) et je trouvais intéressant de considérer le point de vue de l’équipe géniale de « Et tout le monde s’en fout« .

Je ne vous ordonne donc pas de la regarder mais vous propose le choix de le faire.

 

Des articles sur l’obéissance :

Doit-on obliger les enfants à obéir ?

Un enfant mis à l’écart n’”obéira” pas plus…

Non, un enfant n’a pas à obéir…

L’autorité n’est pas de la soumission

Les effets sournois de l’obéissance (et des punitions)

Que cache l’exigence d’obéissance d’un parent ?

“L’obéissance déresponsabilise” : stop à l’autoritarisme dans l’éducation

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.