5 façons de favoriser le développement du cortex préfrontal chez l’enfant

Le cortex préfrontal commence à se développer pendant la période prénatale et continue de se développer tout au long de l’enfance et de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte. Cependant, il est important de noter que la capacité du cortex préfrontal à réguler les émotions se développe progressivement au fil du temps et est influencée par les expériences de la vie.

Des recherches ont montré que les nourrissons ont besoin d’un parent pour les aider à co-réguler leurs émotions.

À mesure que les enfants grandissent, ils sont capables de réguler leurs émotions de manière plus autonome, en utilisant des stratégies cognitives et comportementales pour faire face aux situations stressantes. Les capacités de régulation émotionnelle continuent de se développer pendant l’adolescence et au-delà.

Pour favoriser le développement de la régulation émotionnelle chez l’enfant, il est important de fournir un environnement stable, de soutenir les interactions sociales positives et de promouvoir l’apprentissage socio-émotionnel. Les parents et les éducateurs peuvent aider les enfants à développer leurs compétences de régulation émotionnelle en :

  • Identifiant et nommant les émotions : aider les enfants à comprendre leurs émotions et à les nommer correctement peut aider à réguler leur réponse émotionnelle.
  • Offrant du réconfort et de l’écoute empathique aux enfants : refléter ce que l’enfant ressent lui permet d’apprendre du vocabulaire des émotions et de comprendre que ses émotions sont légitimes. Par exemple, pour la colère, le parent pourra rester près de l’enfant et l’aider à s’apaiser avec douceur. Les câlins notamment peuvent contribuer au développement du cortex préfrontal. Les câlins peuvent fournir un environnement émotionnellement stable et sûr pour les enfants, ce qui peut aider à favoriser le développement des compétences socio-émotionnelles et cognitives nécessaires à la régulation émotionnelle. 
  • Modélisant des comportements de régulation émotionnelle : les parents et les éducateurs peuvent montrer aux enfants comment ils régulent leurs propres émotions de manière saine et efficace.
  • Enseignant des compétences de résolution de problèmes : en aidant les enfants à résoudre les problèmes de manière efficace, ils sont mieux équipés pour faire face aux situations stressantes.
  • Enseignant des compétences d’auto-régulation : aider les enfants à se concentrer, à se calmer et à se détendre peut favoriser la régulation émotionnelle.

En général, la régulation émotionnelle est un processus complexe qui implique plusieurs régions du cerveau, et le cortex préfrontal ne fonctionne pas seul dans ce processus. D’autres régions cérébrales, telles que l’amygdale et le système limbique, jouent également un rôle important dans la régulation émotionnelle.

Sources :

  • Zelazo, P. D., & Carlson, S. M. (2012). Hot and cool executive function in childhood and adolescence: development and plasticity. Child development perspectives, 6(4), 354-360.
  • Garnefski, N., & Kraaij, V. (2006). Relationships between cognitive emotion regulation strategies and depressive symptoms: A comparative study of five specific samples. Personality and Individual Differences, 40(8), 1659-1669.
  • Raver, C. C., & Knitzer, J. (2002). Ready to enter: What research tells policymakers about strategies to promote social and emotional school readiness among three- and four-year-old children. National Center for Children in Poverty, Columbia University.
  • Cozolino, L. (2017). The Neuroscience of Human Relationships: Attachment and the Developing Social Brain. WW Norton & Company.
  • Sbarra, D. A., & Hazan, C. (2008). Coregulation, dysregulation, self-regulation: An integrative analysis and empirical agenda for understanding adult attachment, separation, loss, and recovery. Personality and Social Psychology Review, 12(2), 141-167.

Pour aller plus loin :


En savoir plus sur Papa positive !

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.