On en parle : la charge mentale dans le couple

Je salue le travail d’Emma (Emmaclit.com) qui a permis de poser des mots sur un ensemble de comportements qui dégradent la santé mentale et physique des personnes (hommes ou femmes) qui en sont victimes : la charge mentale dans le couple.

Il s’agit en effet d’un déséquilibre dans la répartition des tâches qui provoque un encombrement psychique et une fatigue pouvant mener au burn out (ou à des états dépressifs).

Alors, oui à une égalité nourrie par l’altruisme et la solidarité au sein du couple.

Et oui à la reconnaissance (et à l’expulsion) d’une émotion qui agit en coulisse de ce phénomène : la culpabilité.

Et oui à la confiance en l’autre et en soi qui évite que cette culpabilité mal placée ne fasse des ravages.

Et oui à l’adoption de la demande claire (constructif) pour remplacer les reproches (inconstructif). Pour cela , la communication non violente fait des miracles dans les familles et dans les relations en général (voir cet article). D’autant qu’elle offre l’occasion d’identifier et de verbaliser nos émotions et besoins.

Et oui à l’écoute empathique réciproque.

Et oui à la bienveillance envers soi car si elle n’est pas présente, impossible d’en faire preuve avec les autres (on ne peut donner que ce qu’on a).

 

Pour éviter que la balance des tâches ne plongent d’un côté ou de l’autre, rien de tel qu’un tableau hebdomadaire de répartition des tâches qui inclut aussi les enfants. Car la formation commence très tôt. 🙂

Voici le reportage de France Info à propos de la charge mentale.

Et attentions aux clichés. En tant que papa solo, j’ai un oeil avisé sur cette notion de charge mentale. 🙂

 

Emma vient de publier une BD : « un autre regard » disponible chez votre libraire ou sur amazon.fr :

 

Retrouvez Emma sur sa page Facebook.

 

 

Sur le même sujet :

Les tâches familiales : les enfants les adorent ! Alors, n’hésitez plus, déléguez !

Un livre hommage aux femmes débordées (plaidoyer pour une répartition des tâches ménagères )

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂