Vous dites plutôt « tu es intelligent » ou « tu as fait beaucoup d’efforts » pour encourager votre enfant ?

vous-dites-plutot-tu-es-intelligent-ou-tu-as-fait-beaucoup-defforts-pour-encourager-votre-enfant

Je vous invite à découvrir les effets de deux types de phrase sur le comportement des enfants à court et long terme (quand elles sont répétées). Ces résultats proviennent d’études rapportées notamment par Elizabeth Gunderson, maître de conférence au département psychologie de l’université de Temple (USA) et figurant dans le magazine « Le monde de l’intelligence » N°36.

« Tu es intelligent » « tu es fort » …

  • l’enfant pense que l’intelligence est innée
  • il voit cela comme un don que certains possèdent et d’autres non
  • du point de vue des compétences sociales, il aura tendance à utiliser des stéréotypes, à juger, à penser que le caractère d’une personne est immuable, à être intolérant
  • il évitera les situations susceptibles de le mettre en difficulté, il fuira les défis
  • il pourrait mentir pour ne pas perdre son « étiquette »

« Tu as fait beaucoup d’efforts »

  • l’enfant pense que l’intelligence est une entité qui évolue au gré des expériences
  • il développe une personnalité plus ouverte
  • il cherche à s’améliorer, voyant l’échec comme une opportunité d’apprendre
  • il apprécie les défis
  • il consentira des efforts plus soutenus et connaîtra le « flux », un état de concentration qui augmente le niveau de bonheur

La différence entre ces deux manières de complimenter un enfant est par conséquent essentielle pour l’épanouissement et la réussite de nos enfants.

Le fait de décrire le cheminement vers le résultat et de remarquer les efforts de l’enfant l’encourage à progresser, se dépasser et lui inculque des compétences sociales appréciées (tolérance, ouverture). Carol Dweck évoque un « état d’esprit de développement ».

En revanche, étiqueter et juger l’enfant-même installe un « état d’esprit fixe » qui est un frein au bonheur, à la réussite  et entrave les relations sociales.

 

Pour conclure, il est préférable de mettre l’accent sur le travail de l’enfant en décrivant sans juger ce que nous observons (compliment descriptif). Ce sont ces marques d’attention et ce discours qui favoriseront l’autonomie et le développement de nos enfants.

 

Pour compléter :

Point de vue scientifique sur les récompenses, les encouragements et les compliments dans l’éducation

La clé de la réussite scolaire tient en un mot

Les phrases à dire pour aider les enfants à croire en eux et à progresser

Petit lexique magique pour aider votre enfant à réussir à l’école (et dans la vie)

Pourquoi je ne dis plus à mon fils qu’il est intelligent

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *