Un reportage réaliste sur une famille qui pratique une éducation positive

Je souhaitais partager avec vous un court reportage sur une famille qui pratique l’éducation positive. Je l’ai particulièrement apprécié car il illustre les différentes facette de l’accompagnement de l’enfant : fermeté et bienveillance.

La fermeté implique le rappel des règles en accord avec les valeurs de la famille.

La bienveillance est dans l’écoute empathique, les choix, la validation des émotions et la quasi absence de cris. Quasi, car, comme pour les enfants, les parents ont aussi le droit de ressentir de la colère et il arrive que cette colère « déborde » en cas de fatigue. C’est humain et on peut alors s’excuser, ce qui représente en plus un exemple pour les enfants.

Quant aux punitions, les fessées et l’isolement, les sciences ont démontré leur inefficacité éducative (et leurs conséquences psychologiques même si « on n’en meurt pas » comme il est fréquent de l’entendre de ceux qui les ont subis). Et ce n’est pas parce qu’aucune violence éducative ordinaire n’est infligée que l’éducation est laxiste. Au contraire, la bienveillance est essentielle pour le développement du cerveau des enfants et ce développement est synonyme d’une accélération de l’autonomie.

Bref, voici un reportage interessant sur une application concrète de l’éducation positive.

Notons que cette vision de l’éducation est partagée par les deux parents. Ce qui facilite grandement sa mise en place et son efficience.

 

Source : La Maison des Maternelles

9 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂