La grosse colère d’Esther, un livre pour aider les enfants à réguler leurs colères

Ce matin, Esther est de mauvaise humeur. Son papa l’a sollicitée pour débarrasser la table du déjeuner et ses amis sont partis jouer sans elle. Quand elle les rejoint enfin, ils ne font rien comme elle voudrait ! C’est la goutte de trop dans le vase de la colère ! Esther explose, profère de vilains mots, devient agressive et fuit…

Heureusement, le calme s’installe peu à peu et, grâce au singe Macao qu’elle croise dans la jungle, Esther comprend qu’elle n’est pas sa colère, qu’elle peut s’excuser de son comportement et se concentrer sur le plaisir d’être appréciée par ses amis.

Ses amis lui pardonnent et l’accueillent avec joie.

 

Ce livre destiné aux enfants à partir de 3 ans permettra d’aborder le sujet de la frustration, de la colère, de la non-violence, du besoin d’être reconnu (à l’origine de la grosse colère) et de l’art de vivre ensemble.

Ainsi, on peut faire un lien entre la colère (à reconnaitre et accepter) et le besoin (à demander sans violence). C’est la base de la communication non-violente !

Riche donc !

 

Petits commentaires pour améliorer l’expérience : pour que cet ouvrage soit complètement bienveillant, je vous invite à transformer quelques phrases comme :

« Son papa l’oblige à débarrasser la table »  par « Son papa a vraiment besoin de l’aide d’Esther pour débarrasser la table ».

De même, les étiquettes comme « gentille », « méchante » peuvent être remplacées en décrivant les situations (sans juger) et les ressentis des personnages qui parlent.

« La grosse colère d’Esther » d’Emmanuelle Cabrol et Olga Demidova est disponible sur :

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *