Enseigner l’empathie à l’école : un exemple concret

Et si l’empathie était enseignée à l’école ? 

J’aime beaucoup le programme présenté dans cette vidéo. C’est vraiment une approche qui gagnerait à se généraliser dans toutes les écoles tant la gestion émotionnelle (identification, acceptation, expression,…) est primordiale pour renforcer la confiance en soi, développer l’écoute, le respect, les compétences sociales et prôner le dialogue via une communication non-violente.

Un premier pas serait effectivement de demander régulièrement aux élèves comment ils se sententce qu’ils ressentent et de les aider à verbaliser en leur apportant du vocabulaire et des outils.

Il serait également judicieux de les aider à observer, décrire plutôt que juger ou étiqueter. Cela favoriserait la pleine conscience et un retour à notre vraie nature, puisque nous sommes conçus pour être empathiques (grâce aux neurones miroirs).

Notons aussi que la lecture permet de nommer les émotions et entraine à l’empathie (via la psychologie des personnages).

Ce projet a été mené à l’école élémentaire Henri Wallon de Trappes sous la responsabilité scientifique de Omar Zanna, enseignant-chercheur à l’Université du Maine.

Bravo à tous les intervenants.

 

Source : http://webtv.ac-versailles.fr/spip.php?article1181

 

Ressources supplémentaire :

Les phrases à dire aux enfants pour développer leur empathie et leur intelligence émotionnelle.

Cartes créatives pour inventer des histoires et grandir en confiance

Vice-versa : un excellent support pour expliquer les émotions aux enfants ?

Un commentaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *