Un livre pour aider les enfants à se protéger du harcèlement scolaire

Parfois, les enfants subissent des intimidations et même du harcèlement scolaire (ou dans d’autres lieux) sans oser se confier ou demander de l’aide.

Ils gardent une boule au ventre et rechignent de plus en plus à se rendre à l’école.  Si nous, parents, ne sommes pas attentifs aux signes de ce mal-être, la santé mentale et physique de nos enfants peut rapidement se détériorer…

C’est ce que vit Lucas à son école. Il est devenu le souffre douleur d’un grand (Nathan) et de sa bande.

Un jour, alors qu’il tente de se faire “tout-petit” pour éviter ses tortionnaires, une souris apparait.

Sa particularité est qu’elle est capable de communiquer  ! Lucas apprend qu’elle se nomme Lucie.

Cette souris providentielle visible uniquement du garçon va commencer par l’aider à expulser son angoisse qui prend la forme d’un petit pois coincé dans sa gorge et qui lui faisait même perdre l’appétit…

Puis elle le guidera pour qu’il se sente en confiance, comme si un lion était à ses côtés.

Cette double intervention donnera à Lucas la force de s’affirmer face à Nathan ! Et il y parviendra avec brio lors d’une partie de football dans la cour.

 

J’ai aimé ce livre car il a plusieurs vertus :

  • les enfants victimes de harcèlement y trouveront du réconfort
  • ils parviendrons à poser des mots sur ce qu’ils ressentent et oseront parler de leur expérience
  • ils utiliseront les exercices de sophrologie proposés pour chasser leur stress et retrouver confiance en eux
  • les parents pourront les aider et intervenir si besoin auprès de l’école

Merci à l’auteure Catherine Aliotta, pédagogue et sophrologue, pour ce support aidant.

Dès 5 ans.

“Cours, cours dans la cours ! Plus jamais peur des autres” de Catherine Aliotta est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂