OUGA BOUGA ! Le jeu de mémoire au temps de la préhistoire !

Je vous présente aujourd’hui un jeu de cartes absolument “primitif” et amusant : Ouga Bouga.

Ouga Bouga

Primitif parce qu’il n’y a pas besoin de savoir parler, seulement de grogner, de crier, de frapper dans ses mains, de tirer la langue ou encore de taper du poing sur la table.

L’histoire : Vous faites partie d’un clan qui se réunit pour désigner son chef. C’est une cérémonie appelée Ouga Bouga qui permettra de déterminer le porte-parole du groupe : un statut hautement valorisant !

Pour gagner, il suffit de proférer une série de sons tels que “aka”, “paya”, “po”atrrr” ou encore “ouga” !

ouga bouga

Déroulé de la partie

Le joueur qui imite le mieux un mammouth débute la partie en retournant une de ses 3 cartes (préalablement distribuées) et la pose au centre de la table. Il doit reproduire le son qui y est inscrit.

Puis il montre du doigt le joueur suivant en criant “ho” qui doit à son tour piocher une carte dans sa réserve et la déposer face visible sur la carte jouée par le précédent joueur. Il doit alors prononcer le son des 2 cartes empilées  puis désigner à son tour un autre joueur avec un “HO !” guttural. Le prochain joueur devra donc prononcer 3 cartes dans l’ordre…et ainsi de suite.

En plus des cartes “sons”, il existe des cartes “action” : taper du poing sur la table, frapper une fois dans ses mains, tirer la langue, répéter le dernier son (ou la dernière action).

IMG_0207

Si un joueur se trompe ou bafouille, les autres crient “HO !” en le désignant et il doit récupérer toutes les cartes du milieu plus une carte pénalité de chaque autre joueur…

Si un joueur parvient à placer sa troisième et dernière carte sur la pile est à réciter la séquence, il hurle “OUGA BOUGA !” Il distribue alors toutes les cartes du milieu aux autres joueurs.

Après chaque accusation ou “ouga bouga”, la réserve de chaque joueur est complétée de 3 cartes.

Le vainqueur final est celui qui a le moins de cartes quand la pioche est insuffisante pour compléter la réserve de tous les joueurs.

 

Ce jeu est drôle et utile pour le cerveau ! Le rythme est soutenu et la pression monte au fur et à mesure des tours du fait de la difficulté grandissante à mémoriser les séquences.

Les cris, les rires et autres gestes permettent de se défouler en incarnant nos ancêtres ! Kiffant !

 

De 3 à 8 joueurs. A partir de 7 ans.

Ouga Bouga est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂