Maman optimiste = enfant optimiste ?

maman optimiste enfant optimiste

le voyage extraordinaire de l'enfance“Le niveau d’optimisme de la mère est très proche de celui de son enfant”, c’est ce qu’ont révélé des études menées dans le cadre des recherches en psychologie positive par Martin Seligman. 

Le père a peu d’influence sur ce trait de caractère. Mais pas de fatalisme : l’optimisme se travaille et se développe. Le père a donc aussi un (très) grand rôle à jouer !

Mais que signifie être optimiste ou pessimiste  ? Philippe Presles nous le rappelle dans son livre “le voyage extraordinaire de l’enfance” :

 

Face à un échec :

optimisme pessimisme enfant

 

Face à une réussite :

 

optimisme pessimisme enfants

Alors, comment faire si nous sommes en déficit d’optimisme ?

Voici 3 pistes pour vous aider à cultiver votre optimisme et à le léguer à vos enfants :

 

1) Formez-vous et entrainez-vous à l’optimisme :

Vous trouverez des conseils concrets dans cet article.

 

2) Apprenez-le à votre enfant :

Martin Seligman lui-même vous donne sa méthode dans cet article.

 

3) Bonus : suivez ce programme en 21 jours.

Arrêter de râler en 21 jours, c’est possible ! Lisez cet article.

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂