Les enfants finlandais sont heureux ! Voici pourquoi

“Il leur faut des jeux en plein air, non structurés, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau. La météo ne doit pas servir d’excuse.” Pasi Sahlberg

Les finlandais sont considérés comme les plus heureux du monde. Ce bonheur est directement lié à leur état d’esprit nommé SISU, un mélange de combativité et de résilience qui prend ses racines dans l’enfance.

Dans son livre “Les finlandais sont des gens heureux”, la journaliste Katja Pantzar dresse un portrait réaliste et évoque les bases de ce SISU. Des bases simples, empreintes de bon sens, proches de la nature, moins matérialistes, dynamiques, …

En voici les préceptes :

  • Encouragez le lien avec la nature ; c’est l’espace idéal pour apprendre à protéger l’environnement, les animaux, les insectes, les plantes, les arbres et les fleurs.
  • Laissez les enfants grimper, sauter, courir en plein air.
  • En automne, amusez-vous à jouer avec vos enfants dans un tas de feuilles mortes ou allez vous promener avec eux le soir muni d’une lampe de poche.
  • Au lieu d’acheter des jouets et des jeux tout faits, laissez les enfants fabriquer des objets à partir de boites de céréales usagées ou d’autres articles destinés à être recyclés ou jetés.
  • Le jeu peut aider à développer toute une gamme de compétences, qui vont de la créativité aux capacités de calcul.
  • Cultivez un environnement favorable qui incite à ne pas renoncer si quelque chose ne fonctionne pas immédiatement

 

Voici des détails supplémentaires qui ont attiré mon attention :

  • La maternité en Finlande est encadrée avec bienveillance ; examens prénataux réguliers, conseils pour rester en bonne santé, place assise garantie dans les transports en commun,… Les parents reçoivent aussi une “boite à bébé”. Il s’agit d’un “kit de démarrage” offert aux futurs parents. Il contient tout le nécessaire pour le premier mois de vie du bébé : sac de couchage, couches lavables, ciseaux, layette en coton, bavoir, etc. En tout, une cinquantaine d’articles s’y trouvent !
  • Les enfants apprennent dès leur plus jeune âge à jouer et à rester à l’extérieur. C’est aussi une façon de les rendre plus résistants.  Il est d’ailleurs de tradition de faire dormir les bébés (emmitouflés) dans leur landau dehors, y compris en hiver.
  • Les balades en pleine nature en famille sont fréquentes.
  • Il existe de nombreuses aires de jeu publiques dans les quartiers (toboggans, murs d’escalade, balançoires,…)
  • L’école commence à l’âge de 7 ans.
  • Le classement PISA du système scolaire révèle d’excellents résultats en lecture, mathématiques, sciences…
  • En crèche ou à la maternelle, les enfants sont encouragés à se montrer persévérants et à consentir des efforts pour surmonter les difficultés que ce soit en assemblant des puzzles compliqués ou en résolvant par la discussion un conflit.
  • L’autonomie est favorisée via des tâches telles que ramener son assiette et ses couverts, enfiler sa combinaison pour sortir sous la neige,…
  • La créativité trouve aussi une bonne place avec de la fabrication et des activités manuelles autour du recyclage. Ce qui prône aussi un esprit anti-gaspillage et moins matérialiste.
  • Chaque enfant est traité comme un individu à travers une approche préventive. Dès le plus jeune âge, les enfants et leurs parents bénéficient de toute aide ou ressource dont ils ont besoin ( orthophonie, physiothérapie,…).
  • “En Finlande, la classe de maternelle ne se focalise pas sur la préparation scolaire des enfants. Son objectif est plutôt de s’assurer que tous les enfants sont des individus heureux et responsables.” Pasi Sahlberg

 

Source : “Les finlandais sont des gens heureux” de Katja Pantzar 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂