L’exercice physique aide au développement du cerveau des enfants

il me cherche isabelle filliozatIsabelle Filliozat l’affirme dans son livre “il me cherche” : tous les exercices physiques aident le cerveau à se développer et facilitent l’apprentissage: courir, sauter, s’asseoir et se lever, bouger les bras, la tête, etc. 

L’Homme n’est pas physiologiquement conçu pour rester assis très longtemps. De là à dire qu’il serait peut-être judicieux d’enseigner en mouvement dans les écoles…mais c’est un autre sujet.

Notons aussi que les gestes qui permettent d’utiliser les deux hémisphères en les croisant permettent une meilleure intégration latérale du cerveau, si chère à Dan Siegel (auteur du Cerveau de votre enfant).

A ce sujet, Isabelle Filliozat cite des mouvements de brain gym dont un des plus connus est le cross crawl : alterner genou gauche/coude droit, genou droit/coude gauche.

IMG_6538

Pour ma part, j’ai opté pour plusieurs techniques supplémentaires testées avec mon fils. Les voici :

 

1) La ballon de gym (ou fitt ball) :

Cet énorme ballon de gym est un aimant pour les enfants qui se jettent dessus à la moindre occasion. Ses “rondeurs” ont un caractère apaisant et sympathique. Il permet de pratiquer de nombreux exercices (seul ou à deux) et de travailler l’équilibre du corps. Accessoirement, il sert aussi de chaise dynamique/ trampoline. A éviter en mangeant !

ballon de gym

 

2) Le brain fitness ou la brain gym :

Comme présentés dans cette vidéo, les exercices de brain fitness sont l’occasion de développer les deux hémisphères du cerveau et en musique !

 

3) Katas de karaté :

Pour l’avoir testé personnellement étant enfant, j’ai un jour montré à mon fils comme pratiquer des katas de karaté. Il a adoré. Rajoutons que les arts martiaux renforcent la confiance en soi des enfants également.

 

 

4) Le stepper ou le vélo d’appartement :

Mon fils apprend parfois ses poésies sur le stepper. Quant au vélo d’appartement, il nous sert entre autre à regarder un DVD en bougeant !

stepper

5) Jongle avec la balle et la raquette de tennis (ou en mousse) :

Jongler avec une balle et une raquette de tennis (ou en plastique) est un mouvement qui nécessite de la précision et du contrôle. De plus, si l’enfant le fait avec sa main non dominante, il apprendra à être plus résistant à l’émergence de la colère. C’est scientifiquement prouvé.

IMG_6535

 

J’ai acquis tous les objets nécessaires chez Décathlon (excepté le vélo d’appartement) mais vous trouverez votre bonheur sur amazon comme ce ballon de gym 65 cm (moins de 10€).

ballon de gym

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂