Exercice pour renforcer l’estime de soi des enfants

L’exercice que je vous propose aujourd’hui est basé sur le jugement et les modèles. Il permettra à votre enfant de renforcer son image personnelle et de croire en lui. Je le pratique régulièrement avec mon fils.

exercice développement estime de soi

1) imprimez les 3 feuilles qui suivent (les fichiers PDF sont en dessous).


dessine ton hérosforces

3

Au format pdf  : exercice estime de soi pour les enfants (3 feuilles)

2) invitez votre enfant à dessiner son modèle (héros, héroïne) sur la première feuille.

3) demandez-lui de choisir les forces qu’il admire chez ce personnage sur la deuxième feuille.

4) Révélez la troisième feuille en lui expliquant qu’il a ces forces en lui et qu’elles n’attendent qu’à être développées.

5) Ecrivez son nom à côté de son modèle.

 

Explications supplémentaires :

Dessiner va permettre à l’enfant à la fois de se concentrer sur son modèle (un sujet plaisant pour lui) et de se détendre. On est proche d’un état de pleine conscience.

Le choix des forces n’est pas anodin. Il s’agit de celles qui ont été identifiées par Martin Seligman et Christopher Peterson dans le cadre de la psychologie positive (voir cet article). Prendre conscience de leur présence va permettre de les utiliser (pour les développer) et de renforcer l’estime de soi de l’enfant.

 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez testé cet exercice. Merci. 🙂

 

PS : vous pouvez parfaitement adapter les forces de cette liste et même y insérer des faiblesses. Mon fils me disait qu’il appréciait la “peur” chez un de ses personnages favoris car elle était exprimée avec beaucoup d’humour (le personnage, malgré son courage, a une peur bleue de certaines créatures et il en perd tous ses moyens). Ce dialogue sur les faiblesses peut d’ailleurs être l’occasion de décomplexer votre enfant sur des jugements qu’il aurait pu entendre. La perfection n’existe pas, nous avons tous des points faibles et c’est ce qui nous rapproche les uns des autres.

Profitez-en donc pour l’interroger sur les émotions qu’il ressent et apprenez-lui le vocabulaire adéquat pour les verbaliser. C’est libérateur.

 

PS2 : j’ai plastifié toutes ces feuilles (notamment celle du personnage) afin de pouvoir y dessiner avec des feutres velleda. Ceci permet une réutilisation du support.

Mais une feuille simple et des crayons de couleur conviennent très bien.

 

A lire (inspiration de cet article) :

Je vous conseille la lecture du livre de Bruno Hourst : j’ai mon enfant à développer son estime de soi (à commander sur Amazon.fr)

 

10 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂