« L’obéissance déresponsabilise » : stop à l’autoritarisme dans l’éducation

Agnès Dutheil, mère de 5 enfants, va vous expliquer son parcours personnel et son virage éducatif quand elle a compris que l’obéissance que l’on peut exiger de nos enfants les déresponsabilise et les prive d’une forme de liberté nécessaire à leur épanouissement et à leur autonomie.

Un véritable travail sur soi brillamment raconté et une belle lueur d’espoir pour tous.

L’étape 1 est la prise de conscience (l’empathie aide à cela). La deuxième est de nourrir l’intention de changer. La troisième est de se former et de se doter d’outils (communication non violente, écoute active, gestion émotionnelle, anti-stress,…). La quatrième est de persévérer en gardant un oeil sur la jauge « bonheur » de toute la famille.

Pas simple, c’est vrai, mais le « jeu » en vaut largement la chandelle.

 

Agnès Dutheil est certifiée en Psychologie Positive et a été l’élève de Marshall Rosenberg, le fondateur de la Communication Non Violente. D’abord infirmière, elle accompagne aujourd’hui les familles à travers ses ateliers. Elle est l’auteure du livre “La psychologie positive avec les enfants”.

2 Commentaires

Répondre à Anne-Marie Miron Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.