Test du chamallow et tolérance des enfants à la frustration

Votre enfant ne cesse de réclamer des bonbons, des jouets, des livres, des jeux video,… Vous vous sentez coupable quand vous lui refusez « pour le moment » ou définitivement ? quand vous cédez et acceptez « trop vite »? Stop ! La frustration est excellente pour l’avenir de votre enfant. Enfin…

chamallow-600x450

« Tout, tout de suite »

Le « tout, tout de suite » est une méthode qui ne permet pas à l’enfant de s’entraîner à résister aux tentations ou aux besoins éphémères nés d’un quelconque stimulus (comme une publicité). Or cet entrainement à la frustration est essentiel pour que l’enfant apprenne à mettre entre parenthèse ses impulsions pour rester concentrer sur un projet qui remplira mieux ses « besoins supérieurs », ceux qui lui tiennent vraiment à coeur et contribuent à la construction de sa vie.

 

Le test du Chamallow

Cette capacité de tolérance à la frustration a été mesurée scientifiquement par le professeur Mishel Walter.

Des enfants âgés de 4 ans sont assis  autour d’une table sur laquelle se trouvent un chamallow et une cloche.

On dit à l’enfant que s’il veut manger la friandise, il lui suffit de sonner et que quelqu’un viendra lui donner l’autorisation. Il lui est cependant spécifié que s’il patiente 15 minutes sans sonner la cloche, alors quelqu’un viendra le féliciter et lui donner un deuxième chamallow qu’il pourra déguster avec le premier.

Les enfants sont filmés pendant toute l’expérience qui met à l’épreuve leur capacité à supporter la frustration.

Certains enfants craquent dès la première minute tandis que d’autres, non sans difficulté, parviennent à remporter le deuxième chamallow.

Le test du Chamallow from Céline Alvarez

Le professeur « Chamallow » a poussé l’expérience très loin puisqu’il a suivi les enfants qui ont passé ce test pendant 30 ans !

Les résultats sont étonnants :

Les enfants qui avaient réussi l’épreuve du chamallow avaient plus d’amis, étaient plus appréciés de leurs enseignants, étaient plus résistants au stress, s’exprimaient mieux et avaient de meilleurs résultat scolaires. Ils réussissaient également mieux leurs examens, entraient dans les meilleures universités et décrochaient les emplois les plus convoités. De plus, ils présentaient moins de problème de drogue et d’alcool.

 

Complétons et tempérons cette approche avec Isabelle Filliozat qui nous parle du livre dudit professeur Mishel Walter  « Le test du marshmallow ».

Moralité…

La résistance à la frustration (contrôle inhibiteur) est une capacité qui permet aux enfants de poursuivre leurs rêves en fixant des objectifs sur le long terme qu’ils atteignent sans (trop) céder aux frustrations.

Nous, parents, sommes des entraineurs de choix pour développer cette aptitude chez eux. Enseignons-leur les meilleures techniques pour cela.

 

Source : « Le voyage extraordinaire de l’enfance » de Philippe Presles

Crédit image : Flickr

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *