Les conséquences naturelles : un excellent outil d’éducation pour les enfants

Comme nous l’avons vu hier dans un article sur l’importance de l’erreur dans l’apprentissage, les enfants apprennent par ajustement. Il est donc nécessaire qu’ils fassent leur propre expérience de la vie et qu’ils prennent conscience des conséquences naturelles de celle-ci.

Pour cela, inutile donc de leur crier dessus, de les punir ou de les humilier car cela produirait un effet inverse : l’enfant ne serait pas capable de tirer des enseignements de ses actions. Cela le déresponsabiliserait au lieu de contribuer à son autonomie.

Cette notion de conséquence naturelle est d’ailleurs une composante de la Discipline Positive.

Voici donc comment procéder pour exploiter les conséquences naturelles :

  1. Éviter de faire la morale ou d’ajouter une double peine avec ce type de phrase « Je te l’avais bien dit » « Tu l’as bien mérité ! »
  2. Montrer de l’empathie : « Tu es trempé ce doit être inconfortable. »
  3. Réconforter sans porter secours : « Une douche chaude te ferait peut-être du bien ? »
  4. Valider les ressentis : « Ça devait être embarrassant »

Pour guider les enfants dans l’adoption de nouveaux comportements, il est recommandé de faire le bilan des actions/conséquences en posant ces simples questions :

« Qu’as-tu appris de cette expérience ? »

« Comment pourrais-tu faire pour obtenir un résultat différent la prochaine fois ? »

 

Dernier point : l’action corrective ou la réparation

En guise d’enseignements, l’enfant peut être orienté vers une action corrective ou une réparation.

Ainsi,

S’il a dit un mot blessant et fait de la peine à son frère/sa soeur, il peut demander pardon.

S’il a renversé de l’eau sur la table, il peut éponger.

S’il un vase a été cassé, on peut en racheter un ou le recoller.

 

Source : « La discipline positive » de Jane Nelsen

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂