Le pinceau magique : un conte chinois poétique et inspirant

« Le pinceau magique » est l’adaptation d’un conte chinois qui débute ainsi :

 » Wang Li était le plus jeune fils d’une famille de paysans. Il vivait au pied des montagnes du nord de la Chine et s’occupait de garder un petit troupeau de chèvres. 
Comme les journées étaient longues, il passait son temps à observer la nature et à admirer le paysage. 

Wang Li aimait beaucoup dessiner. Il rêvait d’apprendre la peinture pour raconter toutes les beautés du Monde.

Hélas, il était si pauvre qu’il ne pouvait s’acheter un pinceau… »

le pinceau magique

Wang Li tenta néanmoins de s’en procurer un en s’adressant à un maître d’école qui le toisa avec mépris et se moqua de lui : « Un petit pauvre qui veut apprendre la peinture ! Allons, misérable, passe ton chemin. »

Mais le petit garçon ne se découragea pas et s’entraina avec des moyens rudimentaires comme du bois mort ou encore avec son doigt trempé dans l’eau. Il s’évertua jour après jour à dessiner des poissons et des oiseaux tant et si bien que ses oeuvres atteignirent un réalisme époustouflant.Un matin, après un rêve étrange, il tenait un pinceau magique dans sa main. Celui-ci avait le pouvoir de faire apparaitre ce que Wang Li dessinait. L’enfant au grand coeur en fit profiter tous les pauvres de son village : charrues, lampes, grains, poules, cochons se matérialisèrent pour le plus grand bonheur de tous…jusqu’à ce que l’empereur, vénal et cupide, apprenne la nouvelle et ordonne la capture de Wang Li afin de s’enrichir.

La fin est heureuse, comme c’est souvent le cas dans les contes chinois. Je vous laisserai le plaisir de la découvrir.

le pinceau magique

Plusieurs thèmes sont abordés et méritent qu’on s’y attarde avec les enfants :

  • l’importance de vivre sa passion et de s’en donner les moyens
  • la générosité opposée à la cupidité
  • la puissance du processus créatif et de l’imagination (et l’influence de la nature)
  • la nécessité de garder espoir et de continuer à avancer malgré les obstacles

Notons que l’album est illustré somptueusement.

En conclusion, le pinceau magique est un conte propice à l’évasion qui enchantera et inspirera petits et grands.

 

« Le pinceau magique » de Didier Dufresne (texte) et Stéphane Girel (illustrations) est disponible :

 

 

Si vous aimez ce type de conte de sagesse chinoise, je vous invite à découvrir : Les 3 grains de riz dont nous parlions ici.

les trois grains de riz

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂