Petites phrases bienveillantes pour respecter les besoins des enfants et motiver leur collaboration

Afin que les enfants collaborent, il est essentiel de respecter leur besoin. D’ailleurs, ce mot « besoin » mériterait plus de place dans nos vies dans le sens où ils sont à l’origine de nos émotions !

En effet, selon Marshall B. Rosenberg, créateur de la communication non-violente, un besoin insatisfait déclenche une émotion désagréable. C’est le signal que nous devons agir pour rétablir l’équilibre !

Et justement, un enfant peut se mettre en colère lorsque nous l’arrachons à une activité qu’il affectionne et qui satisfait par exemple son besoin de stimulation et de divertissement.

Chez l’enfant, il n’y a d’ailleurs presque aucun frein à ce débordement émotionnel puisque celui qui est en charge de la régulation est le cortex préfrontal. Problème : il est en cours de construction et est donc loin d’être opérationnel.

Donc, l’idée est de respecter les besoins des enfants en leur spécifiant oralement ce que nous attendons et de partager ainsi nos propres besoins sous forme de demande claire. Les besoins de chacun sont compatibles. 🙂

 

Petites phrases bienveillantes pour respecter les besoins de chacun

Dans le livre « Grandir heureux et zen », Florence Binay nous livre quelques phrases bienveillantes à employer en guise de demande respectueuse :

« Dès que tu es prêt(e), tu vas au bain, t’habiller… cela te laisse le temps de finir ce que tu es en train de faire. »

« Dans 10 minutes, tu nous rejoins pour passer à table, sortir,.. s’il-te-plait. »

« De combien as-tu besoin de temps pour finir ton jeu, sortir du bain ? 10 ou 15 minutes ? Tu enclenches toi-même le timer/chronomètre ? »

 

Ces phrases évitent de faire paniquer les enfants en les avertissant au dernier moment et de déclencher des tempêtes émotionnelles. On respecte leurs besoins tout en décrivant ce qu’on attend d’eux.

La dernière phrase contient quelques ingrédients astucieux qui contribuent à responsabiliser les enfants et à développer leur autonomie :

  • la proposition de choix
  • le déclenchement d’un outil de contrôle du temps en autonomie (timer).

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé. Je vous conseille la lecture de « Grandir heureux et zen » qui fourmille de petits trucs efficaces et positifs pour plus d’harmonie en famille.

 

Besoin d’un timer :

Application : Timer pour mieux s’organiser en famille et faciliter l’autonomie des enfants

« Grandir heureux et zen » de Florence Binay est disponible sur :

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *