« Arrête tes caprices ! » : une expression à remplacer d’urgence dans l’éducation

Le mot « caprice » est un jugement erroné de l’adulte face au comportement inexpliqué et perturbant d’un enfant.

Ce que nous nommons « caprice » n’est en réalité qu’une expression d’une émotion que l’enfant ne peut pas contrôler. Dès qu’on parvient à identifier cette émotion et le besoin qui l’a déclenchée, nous, adultes, pouvons guider l’enfant vers la satisfaction de ce besoin ou lui offrir ce qui la satisfera (attention, stimulation, repos,…).

Donc plutôt que « arrête tes caprices », injonction fausse, accusatrice et anxiogène, préférons « Qu’est-ce que tu ressens ? ». Car c’est cette réponse que nous recherchons pour mieux accompagner nos enfants et les aider à grandir.

C’est un des sujets évoqués dans cette intéressante interview de Catherine Guegen. Elle nous explique comment la bienveillance et l’empathie sont essentielles à l’épanouissement et au développement de nos enfants mais aussi comment elle contribue et elle contribuera à la paix dans notre société. À nous, adultes, d’incarner et de transmettre ces valeurs. Magnifique mission !

 

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂