4 habitudes pour aider nos enfants à réguler et comprendre leurs émotions

Commençons pas une citation du livre « Au coeur des émotions de l’enfant » d’Isabelle Filliozat.

« Les enfants sont dans l’instant présent. Ils n’ont pas encore développé la capacité de se projeter dans le futur, l’intensité de ce qu’ils vivent en est majorée. Ils ne « savent » pas que leur douleur passera, que la colère va se terminer, qu’ils pourront retrouver leurs sensations de confort de nouveau. Petits, ils sont envahis par l’émotion. Nous, adultes, savons que le présent passe.

L’enfant a besoin de sentir la solidité de ses parents lorsqu’il vit une émotion et il a besoin de les voir eux-aussi traverser des émotions, même fortes, sans être détruits. » 

Cet extrait nous guide vers une approche émotionnelle spécifique.

Pour accompagner au mieux les enfants dans le développement de leur intelligence émotionnelle, nous, adultes pouvons donc adopter les comportement ci-dessous :

  • Dire ce que nous ressentons régulièrement (sans accuser quiconque de nos états émotionnels) et montrer comment nous régulons nos émotions. Cette habitude implique de se donner préalablement le droit d’exprimer nos émotions : « Je ressens de la peur/de la tristesse/ de la colère/ de la joie… »
  • Nommer ce que ressentent nos enfants afin qu’ils acquièrent la conscience de leurs émotions(et essayer de déterminer le besoin insatisfait qui a déclenché l’émotion). Ainsi, les enfants auront le sentiment apaisant d’être écoutés et considérés : « Je vois que tu ressens… »
  • Accompagner leurs décharges émotionnelles en les protégeant pendant les phases de crise (être là, les laisser pleurer dans nos bras jusqu’à ce que l’émotion soit totalement déchargée) : « Je suis là. Je t’aime. »
  • Les câliner pour les aider à rétablir leur équilibre (à faire aussi à titre préventif)

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂