Une question clé pour mieux éduquer

Voici une citation de Catherine Gueguen sur le sujet du jour :

 

“Quand l’adulte crie : “On ne parle pas comme cela à ses parents. On me respecte, on ne crie pas”, que peut comprendre l’enfant ?

L’adulte lui demande d’être respectueux, de ne pas crier, alors que lui crie.

Quand l’adulte crie, l’enfant crie.

Quand l’adulte est violent, l’enfant devient violent.

Quand l’adulte est dur, rigide, l’enfant devient dur, rigide.

Quand l’adulte est empathique, montre de la compréhension, l’enfant devient empathique.”

 

Passons maintenant à l’auto-analyse : “Moi, parent, que fais-je que je reproche de faire à mon enfant ?”

Et la question subsidiaire : “Quels sont les comportements que je souhaite lui offrir en modèle ?”

 

Pour cela, partez des comportements que vous trouvez désagréables et voyez où est leur source.

Puis essayez de changer le modèle.

 

Nos enfants sont nos miroirs et nous sommes les miroirs de nos parents… c’est la transmission intergénérationnelle dont nous sommes responsables une fois qu’on en a pris conscience, surtout si le modèle dont nous avons hérité ne mène qu’à la violence. Nous avons la possibilité de faire le choix d’en changer et de modifier le modèle qui sera transmis dans le futur.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂