Une histoire pour aider les enfants à réguler leur temps d’écran

Les écrans ont envahi nos vies. Ce qui peut être problématique pour les enfants dans la mesure où un phénomène d’addiction menace de se mettre rapidement en place car leur cerveau immature est particulièrement vulnérable aux “récompenses” virtuelles que ce support leur offre. Pour éviter de tomber dans cette addiction, il est nécessaire de poser, comprendre et de respecter des règles d’utilisation (ce sont les parents qui en sont responsables) mais aussi d’apprendre à s’auto-réguler en grandissant (un véritable apprentissage pour les enfants car il implique de supporter la frustration). Il en va de leur développement et de leur épanouissement (personnel et social).

Dans le livre que je vous présente aujourd’hui, Enzo est “victime” d’une addiction aux écrans. Depuis quelques temps, il ne vient plus jouer avec ses copains.ines Mia, Tim, Rose et Sham.

Ceux-ci enquêtent pour comprendre pourquoi leur ami s’isole de plus en plus. Un jour, il l’avoue : il se sent “prisonnier” de son ordinateur…et ceci le rend malheureux.

Ils  vont donc l’aider en lui proposant une astuce : créer un calendrier où Enzo fera apparaitre les moments pendant lesquels il est sur son ordinateur. Grâce à cet outil, il prendra conscience de son temps d’écran et pourra progressivement s’en détacher pour rejoindre ses amis autour d’activités comme le dessin et la piscine !

 

Ce roman accessible dès 6/7 ans fait partie de la série “Rue des copains” (que j’apprécie beaucoup pour les divers thèmes traités) . Avec bienveillance et astuce, il fournira aux enfants des clés pour contrôler leur temps d’écran en créant un calendrier (les étapes de l’élaboration sont dans le livre) et en testant des idées d’activités à pratiquer seul ou en groupe. Efficace !

“Je suis accro aux écrans” de Sylvaine Jaoui et Annelore Parot est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂