La salle de la colère : un outil pour apaiser les colères des enfants

Différentes études scientifiques ont montré que pour diminuer le stress et les émotions fortes, il était nécessaire de prendre du recul ou plutôt de la distance.

Comme si nous n’étions plus dans notre corps mais que nous observions quelqu’un qui ressent des émotions et vit des situations similaires aux nôtres.

Le support que je vous présente aujourd’hui permet ceci…et d’autres choses, comme notamment le fait de mémoriser des techniques de relaxation. Essentiel pour les enfants et les parents !

 

Pour l’utiliser, après avoir imprimé et plastifié les feuilles, il suffit de dire à l’enfant :

Quand tu ressens de la colère, imagine que tu te vois en train de rentrer dans la salle de colère.

Tu peux même utiliser un personnage (comme une figurine Lego, Playmobil,…) et le placer devant la salle puis dans le couloir de la salle de colère.

Cette salle est constituée de 4 pièces. Dans chaque pièce, où tu peux rentrer librement, tu découvriras des méthodes pour diminuer ta colère. Tu peux entrer dans les pièces que tu veux autant de fois que tu le souhaites.

Dès que tu sens que la colère est partie, sort ton personnage de la maison et, si tu es d’accord, place-le dans la salle de discussion.

C’est dans cette salle que nous dialoguerons sur ce qu’il s’est passé.

 

Vous avez pu le comprendre, ce support va développer l’autonomie de votre enfant face aux émotions mais il nécessite tout-de-même la présence bienveillante d’un adulte. Notamment pour guider l’enfant et engager la discussion finale.

 

Que pensez-vous de cet outil ?

N’hésitez pas à m’envoyer vos retours après utilisation.

Merci !

 

Voici le plateau principal + 4 feuilles méthode + salle de discussion.

 

Le fichier PDF est à télécharger ici.

 

4 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂