3 astuces pour un coucher serein (par Haim Ginott)

3 astuces pour un coucher serein (par Haim Ginott)

Marre de la guerre pour le coucher ? Ce soir est le premier soir du reste de votre vie. 🙂

Haim Ginott a consacré un chapitre succinct sur le coucher dans son livre « entre parent et enfant ». Voici une synthèse de ses conseils :

 

  • Profitez de l’heure du coucher pour offrir un échange intime à chacun de vos enfants : évoquez les peurs, les inquiétudes, les espoirs,… Profitez-en pour y insérer un rituel de gratitude qui facilite l’endormissement (« quels sont tes 3 plaisirs du jour ? ») ou une histoire pour cultiver le bonheur.
    Il n’y a pas de limite d’âge pour ces instants de complicité. 🙂
  • L’heure de coucher flexible : stop à la rigidité et vive la souplesse ! Laissez votre enfant choisir l’heure qui lui convient le mieux en lui proposant une plage horaire large : « L’heure du coucher est entre 20 heures et 21 heures (ou 21 heures et 22 heures).  Tu décides quand tu veux aller te coucher »
    En guise de préparation à cette nouvelle preuve de confiance et d’autonomie, informez votre enfant des signes précurseurs au sommeil : yeux qui piquent, bâillements, etc. Ainsi, il prendra sa décision en fonction des signaux que lui renvoient son corps. C’est démarche très « pleine conscience » !
    Pour les enfants qui ne connaissent pas encore l’heure, cela constitue une motivation supplémentaire pour apprendre (et l’occasion d’un cadeau symbolique si votre enfant n’a pas de réveil) !
  • Si un enfant trouve des prétextes pour vous garder près de lui le plus longtemps possible, dites-lui simplement : « Je sais que tu aimerais m’avoir plus longtemps près de toi. Mais c’est au tour de papa et maman de passer du temps ensemble. » « ça serait bien que je puisse te rendre visite plus longtemps, mais c’est pour moi l’heure de me préparer à dormir »

Et n’oubliez pas câlin(s) et bisous en guise de parenthèse finale pour la journée. 🙂

 

Astuce bonus : La musique douce.

Source : « Entre parent et enfant » de Dr Haim Ginott

entre parent et enfant

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.