Pourquoi il vaut mieux éviter de chatouiller votre enfant sans lui demander son avis

Faisons un petit exercice d’empathie :

Comment réagissez-vous lorsqu’on vous chatouille par surprise ? Et si la personne ne s’arrête pas de le faire, comment vous sentez-vous ? Aimeriez-vous qu’un inconnu ou une simple connaissance vous chatouille ?

Comme nous l’explique Aletha Solter dans son livre “Développer le lien parent-enfant par le jeu”, les chatouilles peuvent se révéler nuisibles pour l’enfant. En effet, l’enfant chatouillé est sous le contrôle de l’adulte ou de l’autre enfant qui le chatouille car cette activité déclenche des sensations et des mouvements irrépressibles . Il peut ainsi naitre un sentiment d’impuissance qui cache une forme de domination.

Ainsi, les rires ne sont parfois que le reflet de la peur et de l’impuissance causée.

Il est donc nécessaire de considérer un consentement clair de l’enfant et de convenir d’un signe pour stopper les chatouilles.

Par exemple, lui demander s’il est d’accord pour recevoir des chatouilles dans le cadre d’une chanson mimée. S’il dit non, respectons son choix.

Certes, les chatouilles inattendues n’ont pas le même effet que les chatouilles imprévues mais au fond, les chatouilles peuvent devenir un geste tendre ou un massage qui répond au besoin de contact de l’enfant. Besoin qui s’exprime parfois comme une demande de chatouilles car l’enfant a uniquement cette activité en tête à ce moment-là.

Pour aborder le registre du jeu, l’auteure nous suggère un jeu de renversement de pouvoir avec le rôle d’un monstre chatouilleur maladroit qui ne parvient pas à attraper l’enfant. Il est aussi envisageable de faire des chatouilles dans le vide (sans toucher l’enfant).

Enfin, retenons qu’il est important de rappeler à l’enfant que son corps lui appartient comme nous l’avions vu avec ce livre ou cette vidéo.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂