“Ne sous-estimez pas le pouvoir de l’amour” : 8 habitudes pour développer l’harmonie familiale

Je souhaitais partager avec vous un excellent texte proposé par Marie Costa dans son livre “100 idées pour éviter les punitions” : il y est question du pouvoir de l’amour.

 

La vie va vite, parfois très vite. À travers les journées remplies, voire surchargées, quel temps reste-t-il aux parents pour prendre du temps avec chacun de leurs enfants ? Ils grandissent, les câlins  diminuent, le temps de l’histoire du soir disparaît, les moments d’émerveillement devant chaque progrès se raréfient…

La fatigue, les contrariétés et la colère prennent place lorsque l’enfant n’a pas le comportement adéquat, qu’il n’écoute pas, qu’il répond ou qu’il s’oppose. Le parent soupire, répète, râle, reproche, se fâche… Les déceptions se succèdent et laissent place à l’indifférence et à l’éloignement. Arrive ce moment où l’on oublie même de rappeler à son enfant ou à son adolescent qu’on l’aime.

– Faites le test :

Lorsqu’une critique est notée sur les sites de réservation d’un hôtel ou d’un lieu de vacances, on estime qu’il faut 8 remarques favorables pour tenter d’estomper les effets de cet avis négatif. Il en est de même à la maison…

Pendant toute une semaine, tracez une petite croix à chaque fois que vous faites un reproche, une remarque négative, une remontrance à votre enfant. Au contraire, à chaque encouragement, attention positive, sourire, compliment, geste tendre, moment doux et complice… dessinez une étoile. À la fin de la semaine, faites les comptes : avez-vous plus de croix ou d’étoiles? Si vous avez plus de croix, votre attention se focalise plus sur ce qui vous enerve et sur ce que vous aimeriez changer.”

 

Pour retrouver l’équilibre, l’auteure nous donne quelques astuces dont celles que vous trouverez ci-dessous :

  1. Proposer une règle d’entraide et de soutien permanente dans la famille : le but est d’aider au moins une fois un membre de la famille chaque jour.
  2. Développer les petites attentions : offrir un dessin, glisser un mot d’encouragement,… ces petits actes altruistes et gentils contribuent à améliorer le bien-être de tous.
  3. Favoriser l’empathie : reconnaitre l’émotion d’autrui l’apaise. Cependant, pour parvenir à le faire, il est d’abord nécessaire de pratiquer l’auto-empathie en accueillant nos propres ressentis.
  4. Encourager la gratitude : “je suis reconnaissant(e) pour…” “Merci pour…” sont des phrases qui activent la gratitude, une émotion qui fait du bien et qui resserrent les liens.
  5. Remarquer les réussites de chacun : féliciter et célébrer les réussites de chacun est un moyen de développer une belle énergie collective sans se comparer.
  6. Prendre du temps : regarder l’autre, être juste présent, partager un jeu en oubliant la montre,…le temps est un cadeau si on le décide !
  7. S’excuser et réparer : commettre des erreurs est humain. S’excuser et les réparer aussi !  Et cela est notamment une occasion de considérer les erreurs comme des chances de progresser ensemble.
  8. Dire “je t’aime” : l’amour est un carburant. Dire “je t’aime” et y associer une attitude aimante apporte confiance et bonheur. La phrase “je t’aime parce que tu es toi” reflète un amour et une acceptation inconditionnelle qui développe l’estime de soi.

Source : 100 idées pour éviter les punitions

Une affiche à télécharger ici

 

Tags:
Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂