Motricité : il vaut mieux qu’un enfant dessine debout que couché par terre (+ danger des tablettes)

Dans son excellent livre “J’ai juste besoin d’être compris”, Joel Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute, nous prodigue quelques précieux conseils pour assurer un bon développement moteur des enfants.

On y apprend notamment qu’il est nécessaire de laisser à l’enfant le temps de se développer à son rythme (sans brûler les étapes avec des jeux et jouets trop complexes)  en partant d’un principe : d’abord la motricité globale puis la motricité fine.

Autrement dit, les activités de motricité fine comme découper, dessiner, écrire,…nécessitent que la posture et les mouvements autant des épaules que du coude et des poignets soient souples et fluides (motricité globale).

Pour donner un exemple concret : le dessin.

Il est judicieux de proposer aux enfants de dessiner ou peindre debout grâce à un pupitre, qu’ils écrivent sur un tableau pour retenir ses leçons,… ceci afin qu’ils soient complètement libres de leurs mouvements. Dans cette logique, invitez-les à faire de grands gestes qu’ils réduiront progressivement par la suite. [ Voir le jeu de peindre comme idée d’activités debout]

S’ils dessinent ou écrivent par terre, leur épaule et leur poignet seront bloqués. La maturation du contrôle bras-main est alors ralentie, ce qui implique un faible développement des capacités manuelles fines.

 

Exemple de tableau qui permet des gestes amples et une liberté de mouvement :

Tableau dispo sur amazon.fr (cliquez pour y accéder)

Le danger de l’utilisation des tablettes et des écrans trop tôt

Selon ce principe de commencer par le développement de la motricité globale avant la motricité fine, l’utilisation précoce des tablettes et autres écrans de smartphone crée un déséquilibre car l’enfant progresse en motricité fine avant la motricité globale.

Joel Monzée conseille donc de passer plus de temps dans la nature ou dans des activités de plein air afin que le cerveau mature convenablement.

 

Source : “J’ai juste besoin d’être compris” de Joel Monzée

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂