Mon enfant me met en joue… : découvrez l’astuce du pistolet d’amour

FullSizeRender-1-2

il me chercheIsabelle Filliozat l’affirme en s’appuyant sur le résultat d’études : jouer avec des armes trop réalistes augmente l’agressivité des enfants.

En revanche, l’utilisation de bouts de bois en forme d’épée, de carabine ou encore les pistolets à eau sont des expériences qui permettent aux enfants de découvrir toutes sortes de sensations, sentiments et émotions.

Dans son livre “Qui veut jouer avec moi”, Lawrence Cohen propose une astuce pour transformer le pistolet en pistolet d’amour. Ainsi, le fait de le braquer provoque une réaction immédiate du parent qui se précipite vers l’enfant pour lui offrir…des câlins.

FullSizeRender1

Comme le précise Isabelle Filliozat, cette façon de procéder permet à la fois de désamorcer l’intention de violence grâce à l’humour et de resserrer les liens affectifs.

Pour les parents, c’est aussi l’occasion de relativiser l’importance de certains comportements des enfants et de ne pas nourrir de craintes infondées que l’enfant pourraient percevoir et inconsciemment appliquer (prophétie auto-réalisatrice).

 

J’aime beaucoup ! Et vous ?

 

PS : il serait intéressant de supprimer les armes trop réalistes des magasins puisqu’elles renforcent l’agressivité des enfants.

De même pour les jeux video violents qui impactent négativement le comportement des enfant (voir cet article).

Quant à la TV, lisez ceci.

 

Pour conclure :

La paix du monde commence à la maison.

 

A lire :

“Il me cherche” d’Isabelle Filliozat

“Qui veut jouer avec moi” de Lawrence Cohen

 

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂