L’influence des couleurs (+ activités pour les tester)

Dans cet article, je souhaitais vous présenter quelques ressources autour des couleurs, leur influence sur notre état psychologique et émotionnel ainsi que des exercices pour en tester les effets (pour les enfants et les adultes).

L'influence des couleurs (+ activités pour les tester)

Les caractéristiques des couleurs

Gilles Diederichs nous propose une signification des couleurs selon la couleur thérapie dans son livre “un enfant serein“. Vous pouvez en discuter avec vos enfants au cours d’une séance de coloriage ou lors du choix des habits 🙂

Le rouge : c’est la couleur de l’énergie, du dynamisme et de l’activité. Appliquée au corps, cette couleur va réchauffer. Le rouge est aussi un signe de colère. Le rouge clair symbolise une énergie dynamique.

Le rose : c’est la couleur de l’affectivité, de la tendresse et de l’optimisme.

Le orange : c’est la couleur du mouvement, de l’affectif, de la communication et de la joie. Il exprime l’enthousiasme

Le jaune : c’est la couleur du mental, des facultés de discernement et d’analyse, de la concentration et des idées claires. Il est connu pour représenter la gestion des émotions par l’intellect. Le jaune est aussi dynamisant.

Le vert : c’est la couleur de l’harmonie du cœur, mais aussi de l’amour de la nature. C’est une première couleur froide qui apaise et inspire la confiance. Le vert est aussi porteur d’espoir et d’abondance.

Le turquoise : c’est la couleur de l’apaisement mental. Lumineux, harmonisant et calmant, il fait rêver.

Le bleu : c’est la couleur du calme, de la paix, de l’espace et du ciel proche. Son action va rafraîchir, modérer les réactions au stress. Le bleu stimule aussi la créativité.

L’indigo : c’est la couleur de l’inconscient. Il invite à s’intérioriser.

Le violet : c’est la couleur du passage, de la transition. Il invite au respect et à la dignité.Il exprime la sagesse et la sérénité.

Le blanc : c’est le symbole la pureté et de la loyauté.

Le noir : c’est l’absence de couleur, donc l’expression d’un sentiment clairement défini. C’est aussi l’affirmation de soi, qui ne laissera pas à l’autre la moindre possibilité d’affirmer sa différence

 

Quelques exercices à partir des couleurs :

  • Couleur de détente

Voici un exercice extrait du livre “121 astuces de sophrologie & autres petits bonheurs” de Florence Binay.

Choisissez une couleur pour vous détendre et diffusez-la un peu plus à chaque expiration dans votre corps. 

Prenez conscience des points d’appuis avec l’endroit où vous êtes installé et laissez se poser le rythme respiratoire plus clame et plus tranquille. Puis portez l’attention sur une zone respiratoire agréable pour vous : épaules, ventre, thorax, peau…

Diffusez alors votre couleur (qui peut varier) à votre rythme et savourez la sensation agréable de détente que cela vous procure.

 

  • Méditation sur les couleurs (jaune)

Francine Grimard propose dans son CD “je respire les couleurs” cette méditation guidée qu’elle teste régulièrement avec des enfants. Ils en redemandent !

 

  • pleine conscience du bleu

Cet exercice est proposé par Jan Chozen Bays dans son livre “52 façons de pratiquer la pleine conscience”

Contemplez la couleur bleue à chaque fois qu’elle apparait dans votre environnement. Ne regardez pas seulement ce qui est évident, comme le ciel. Soyez attentif à toutes les nuances du bleu.

 

Pour faciliter cet exercice, collez des “rappels”  :

“Avec un marqueur bleu, faites un rond sur le dos de votre main ou sur votre poignet. Collez de petits autocollants bleus bien en évidence dans divers endroits de votre maison. Lorsque vous voyez un rappel, arrêtez-vous un moment pour regarder le bleu autour de vous. Cela vous aidera à adoucir votre regard.”

  • Je colorie ma colère

“Je colorie ma colère” est un exercice proposé par Lise Bartoli dans “l’art d’apaiser son enfant afin qu’il retrouve force et confiance“.

Cet exercice transforme votre enfant en créateur de ses émotions. Ce petit jeu amusant fait appel à sa créativité et au goût qu’ont les enfants pour la peinture et les couleurs. Grâce à cet entraînement, il va associer consciemment et inconsciemment une sensation agréable à une couleur synonyme de tranquillité. Sa partie-qui-sait-tout (son inconscient) va enregistrer cette couleur et l’exprimer dès qu’il en aura besoin, comme un peintre qui pose du bleu dans le ciel de sa toile pour signifier que tout est paisible. 

• Expliquez à votre enfant qu’il a la capacité de se calmer quand il veut en modifiant sa couleur intérieure. Quand il est installé tranquillement, amenez-le à se rappeler un bon moment calme (les vacances, une partie de jeu, une baignade, un câlin comme maintenant, etc.). Dès qu’il commence à revivre ce moment du passé ou à savourer ce moment de détente avec vous dans le présent, encouragez-le à poursuivre. 

• Puis, dites-lui  : «  Il y a une couleur pour tous les moments. Alors je me demande quelle peut être la couleur de tes pensées quand ce sont les moments de calme  ? De quelles couleurs sont tes pensées maintenant  ?  » Dès qu’il vous donne la couleur, confiez-lui  : «  C’est ta couleur du calme, de la tranquillité, des temps tout doux.  » 

• Suggérez alors qu’il a la capacité de remplir ses pensées et son cœur, puis tout son corps, partout où il le désire pour ressentir le calme partout. Ajoutez qu’il peut recommencer à se peindre intérieurement de cette couleur du calme quand il le souhaite, même quand il est en colère, comme un peintre qui modifie la couleur de sa toile comme il veut. Il devient créateur  ! Il veut essayer  ? Alors qu’il se rappelle une colère. Quelle est la couleur de la colère  ? 

• Une fois qu’il l’a trouvée, ajoutez  : «  Maintenant remplace cette couleur par celle du calme et tu vas voir la différence.  » Une fois qu’il a ressenti le changement, félicitez-le, puis conseillez-lui de s’en servir pour changer la couleur de ses émotions  : «  Une partie de toi a bien enregistré cette couleur qui fait du bien. Alors, à chaque fois que tu seras en colère, elle apportera la bonne couleur et tu pourras très vite te sentir bien. “

 

  • Méditation de l’arc-en-ciel 

La méditation de l’arc-en-ciel est extraite de l’excellent livre “Histoires d’ailleurs”.

Demandez à votre enfant de s’installer confortablement et de fermer les yeux. Guidez-le ainsi maintenant :

Inspire profondément… et expire, et sens ton corps se détendre. Imagine que tu es entouré de lumière rouge. Imagine que tu inspires la lumière rouge et qu’elle te remplit d’énergie. 

Maintenant, visualise-toi entouré de lumière orange. Imagine que tu inspires la lumière orange et qu’elle te remplit de force. 

Puis visualise-toi entouré de lumière jaune. Imagine que tu inspires la lumière jaune et qu’elle te remplit de bonheur. 

Puis représente-toi entouré de lumière verte. Imagine que tu inspires la lumière verte et qu’elle te remplit d’amitié. 

Maintenant, visualise-toi entouré de lumière bleue. Imagine que tu inspires la lumière bleue et qu’elle te remplit de paix. 

Ensuite, représente-toi entouré de lumière indigo. Imagine que tu inspires la lumière indigo et qu’elle te remplit de douceur. 

Maintenant, visualise-toi entouré de lumière violette. Imagine que tu inspires la lumière violette et qu’elle te remplir d’amour. 

Enfin, imagine qu’un arc-en-ciel éclatant transporte toute cette énergie, cette force, ce bonheur, cette amitié, cette paix, cette douceur et cet amour de ton cœur à ta maison, ta rue, ta ville, ton pays… au monde entier. 

Laisse lentement l’arc-en-ciel disparaître. Respire lentement tandis que tu te détends. Maintenant, remue tes orteils et tes doigts, et ouvre les yeux.

  • Testez ceci pour vous relaxer (couleurs + musique):

Sources :

“Un enfant serein” de Gilles Diederichs

“121 astuces de sophrologie & autres petits bonheurs” de Florence Binay.

 Méditation Guidée “je respire les couleurs” de Francine Grimard

“52 façons de pratiquer la pleine conscience” de Jan Chozen Bays

“Relaxations créatives pour les enfants” de Nathalie Peretti

“l’art d’apaiser son enfant afin qu’il retrouve force et confiance” de Lise Bartoli.

“Histoires d’ailleurs” de Dharmachari Nagaraja

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂