L’histoire du lion qui ne savait pas écrire

A-t-on besoin de savoir écrire quand on est un lion grand et fort ? Savoir rugir et montrer ses crocs est-il suffisant pour communiquer … non, évidemment ! Et encore moins lorsqu’il s’agit de déclarer sa flamme à une séduisante lionne qui est visiblement cultivée (puisqu’elle lit des livres)…

Notre lion impétueux (et un brin colérique) va devoir apprendre à exprimer ce qu’il a dans le coeur avec des mots. Mais avant cela, il passera par quelques raccourcis en  tentant de déléguer cette tache auprès des habitants de la jungle où il vit. Mauvaise idée !

Le singe, l’hippopotame, le bousier, la girafe, le crocodile, le vautour, … chacun y va de sa touche personnelle (et même de son odeur pour le bousier) mais aucune lettre ne correspond à ce que veut partager le lion désespéré ni à sa personnalité …

La lionne, consciente de la difficulté de son prétendant, lui propose finalement  de l’aider en commençant par l’alphabet. Excellente base pour débuter une relation saine !

Ainsi, les rugissements et autres grognements se transformeront bientôt en jolies phrases délicatement rédigées et prononcées.

 

Cette histoire amusante a une grande vertu : elle donnera envie aux petits lecteurs d’apprendre à écrire et à lire !

Un autre argument est en faveur de sa pertinence : le lion s’adoucît et va apprendre à verbaliser ses sentiments ! Car l’écriture permet aussi cela : verbaliser ce que nous ressentons et ainsi mieux transmettre et écouter les sentiments. Il s’agit d’une démarche profondément humaine et formatrice pour le développement de l’intelligence émotionnelle et sociale de nos enfants.

Ajoutons à cela des illustrations et un texte amusants et nous obtenons un album jeunesse à offrir aux enfants dès 3 ans afin qu’eux-aussi deviennent des lions et des lionnes qui savent communiquer avec justesse, esprit et sensibilité.

Bonne lecture !

“L’histoire du lion qui ne savait pas écrire” de Marc Boutavant et Martin Baltscheit est disponible sur :

 

 

 

Tags:

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.