L’étape du “pourquoi”: aussi importante que la marche dans le développement de l’enfant

Non, un enfant ne sera pas stimulé uniquement si nous lui proposons des activités variées.

L’enfant est naturellement curieux car son cerveau est programmé pour apprendre même s’il n’en a pas immédiatement conscience.

C’est ce que nous révèle Pascale Toscani dans son livre “Comprendre le cerveau de son enfant”.

L’enfant tente sans cesse de décoder le monde qui l’entoure et s’efforce de donner du sens aux informations qu’il capte.

Cette soif de connaissance passe par la phase du “pourquoi”. Lorsque l’enfant profère pour la première fois ce petit mot, il est important de le célébrer autant que le premier pas !

En effet, il prouve alors qu’il est capable de demander des explications supplémentaires que son cerveau est incapable de lui fournir.

Pour le parent ou l’adulte qui reçoit cette question, il est essentiel de ne pas ignorer, vulgariser ou éluder mais bien d’offrir à l’enfant une réponse avec des termes clairs et justes, y compris si ces termes nous paraissent compliqués.

L’enfant a besoin d’un terme précis pour progresser : il a besoin de l’entendre pour la première fois, puis de l’entendre encore et encore afin d’enrichir son vocabulaire qu’il associera peu à peu à des images mentales.

La vraie stimulation est là : dans l’interaction avec l’adulte pour mieux comprendre son environnement.

Quand l’enfant est à l’aise avec le langage, nous pouvons l’accompagner plus loin en le questionnant :

“Et toi, qu’en penses-tu ?”

Voici une excellente base de discussion et d’enrichissement réciproque. 🙂

 

Voici des livres que j’ai appréciés pour aborder les “pourquoi” (dès 3/4 ans):

La petite encyclopédie des pourquoi

Le kididoc des pourquoi

“Dis-moi pourquoi ?”

 

Source :

  “Comprendre le cerveau de son enfant” de Pascale Toscani

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂