Les jeux de pouvoir sont-ils obligatoires dans l’éducation ?

Je vous propose d’écouter une courte intervention d’Isabelle Filliozat sur Fun Radio.

Elle y aborde plusieurs questions :

  • y a-t-il un risque de trop gâter un enfant ? (matériellement ou affectivement)
  • un enfant a-t-il l’intention de “gagner” face à son parent dans un “jeu de pouvoir” ? (“il me cherche !”)
  • existe-t-il des “recettes” pour éviter les crises ?
  • qu’est réellement un “caprice” (sinon un besoin insatisfait et une émotion qui déborde) ?
  • pour écouter l’enfant, ne faut-il pas d’abord nous occuper de notre enfant intérieur et de nos croyances ?

Bref, une synthèse qui rassurera certains parents quant à la cohérence de l’approche offerte par une éducation basée sur l’empathie et l’auto-empathie.

Je trouve essentiel que des personnalités telles qu’Isabelle Filliozat interviennent ainsi dans des émissions à des heures de grande écoute pour continuer à démocratiser ces principes éducatifs pour des relations plus apaisées dans les familles. Qu’en pensez-vous ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.