Les colères des enfants ne sont pas dirigées contre leurs parents !

Quand on qualifie la colère d’un enfant de « caprice », cela sous-entend que l’enfant déclencherait volontairement ou feindrait cette émotion pour manipuler ses parents et son entourage.

Or, l’immaturité de leur cerveau ne permet pas aux enfants de « calculer » et de « préméditer »comme un adulte. Au contraire, l’enfant est submergé par ses émotions (voir cette vidéo et cet article).

Lorsqu’il s’agit plus particulièrement de la colère, Catherine Dolto nous explique dans la vidéo ci-dessous que les colères sont souvent des colères d’impuissance à dire et à faire. Ainsi, un événement « banal » selon nos critères d’adultes, déclenchera une grosse frustration chez l’enfant.

Merci pour cette capsule vidéo qui nous invite à plus d’empathie et d’accompagnement en conscience.

Je vous parle bientôt de la collection « Mine de rien » à laquelle cette vidéo est associée.

 

À lire :

« Les colères » de Catherine Dolto disponible sur

Tags:

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂