Les 4 “R” de la punition (Jane Nelsen)

discipline positiveJane Nelsen l’avoue : elle ne dira jamais que les punitions ne fonctionnent pas. Elles mettent fin immédiatement au comportement de l’enfant.

Il y a donc un résultat instantané, mais, sur le long terme, les conséquences psychologiques sont déplorables.

 

Les conséquences de la punition se résument par ces 4 mots : les 4 “R” .

 

Voici les 4 “R” de la punition.

Rancoeur _ C'est pas juste. Je ne peux-3

Rancoeur : “C’est pas juste. Je ne peux pas faire confiance aux adultes.”

Revanche : “Bon, là, c’est eux qui gagnent, mais je les aurai la prochaine fois.”

Rébellion : “Je vais faire exactement l’inverse pour leur prouver qu’ils ne peuvent pas m’obliger à faire ce qu’ils veulent.”

Retrait : “La prochaine fois, je ne me ferai pas prendre.” Baisse de l’estime personnelle : je ne vaux rien.

 

L’humiliation et la dévalorisation ne sont pas des vecteurs de changement pérennes de comportement.

Les punitions agissent sur l’inconscient des enfants. Elles ont des effets destructeurs dans le présent et le futur. Les relations parent/enfant se dégradent, l’estime de soi de l’enfant baisse, la violence et la menace se transmettent, le cerveau ralentit son développement par l’effet du stress,…

 

C’est tout l’enjeu de la discipline positive dont le but est d’obtenir des résultats positifs à long terme et de développer sans attendre autonomie et coopération.

 

Mais ne nous trompons pas, la discipline positive reste une discipline avec ce que cela implique de fermeté. C’est la bienveillance qui fait toute la différence.

 

5 CRITÈRES POUR UNE DISCIPLINE POSITIVE :

Jane Nelsen cite 5 critères pour identifier une discipline positive. Les voici.

 

1) Une discipline simultanément ferme et bienveillante (respectueuse et encourageante).

2) Une discipline qui aide les enfants à développer un sentiment d’appartenance et d’importance (être en lien).

3) Une discipline efficace à long terme (la punition est efficace à court terme, mais elle a des résultats négatifs sur le long terme)

4) Une discipline qui enseigne des compétences sociales et favorise le développement de personnalités agissant avec respect, intérêt pour les autres, responsabilité et coopération.

5) Une discipline qui invite les enfants à avoir confiance en leurs capacités et à se servir de leur potentiel personnel de manière constructive.

 

Il n’est jamais trop tard pour commencer.

Si vous avez fait le choix des punitions pour l’éducation de votre enfant (même inconscient par mimétisme familial), sachez qu’il n’est jamais trop tard pour changer. Je vous conseille de vous munir du livre de Jane Nelsen et de tester les outils et méthodes qu’elle nous donne.

 

RESSOURCES :

Si vous êtes intéressé pour tester, lisez ces articles et découvrez même un ebook gratuit :

La discipline positive au quotidien (téléchargement pdf gratuit)

5 astuces de discipline positive pour tous les parents

Education : Vers une autorité saine

Comment dire NON aux punitions (et autres violences)

 

La discipline positive de Jane Nelsen” est disponible sur Amazon.fr  ou Fnac.com.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂