Lecture : les enquêtes d’Anatole Bristol (le gang des farceurs)

les enquêtes d'Anatole BristolLe gang des farceurs est le premier tome des aventures d’Anatole, 10 ans, qui décida un jour de marcher sur les traces de son grand-père pour s’improviser détective dans son école !

“S’improviser” n’est d’ailleurs pas le meilleur mot pour évoquer cette vocation naissante, fortement motivée par un manque de relations sociales, car le garçon y met du coeur et ne tardera pas à se voir présenter une première affaire : l’énigme des pizzas quatre fromages…

Mais avant cela, il trouvera une assistante de choix en la personne de Philomène, l’intellectuelle de la classe. Mais leur association sera malheureusement de courte durée. La jeune fille sera bientôt hospitalisée pour une grave maladie : un cancer.

Ils resteront néanmoins en contact téléphonique. Anatole racontera ainsi les autres évènements mystérieux (et amusants) qui se dérouleront au sein de l’école : des souris d’ordinateur remplacées par de vraies souris, des chewing-gums dans les serrures ou encore une classe mise littéralement à l’envers…

Anatole Bristol, surnom choisie pour sa propension à utiliser les fiches cartonnées pour ses enquêtes, s’attèlera à confondre les coupables : le gang des farceurs.

Parallèlement, son ami Philomène, se rétablira de son cancer. Elle réintégrera l’école après avoir fait une grand révélation à Anatole…

51Tfxd4WXNL 51yghBrA1AL

“Le gang des farceurs” est un livre qui ravira les enfants à partir de 8 ans. Il aborde les thèmes de la maladie, de l’amitié, des relations sociales, de l’amour, de la discipline, de la loyauté, de l’école et du jeu.

La psychologie des enfants est traitée avec finesse et réalisme par Sophie Laroche. On partage les émotions et les questionnements d’Anatole : le malaise vis à vis de la maladie de son amie, l’envie d’être reconnu et accepté par ses pairs, les complexes et la peur du jugement (Anatole trouve son prénom difficile à porter), l’amitié, la complicité et l’amour.

L’avancée de l’enquête à travers les indices et les déductions est un excellent exercice pour les enfants.

Autre point à souligner : les magnifiques illustrations de Carine Hinder rendent parfaitement hommage à l’histoire et contribuent grandement à l’immersion.

En conclusion, ce livre est une réussite. Les enfants savourent les farces et leurs conséquences d’un côté, et réfléchissent à des sujets moins anodins qui les concernent ou les concerneront un jour : maladie, amitié,…

 

Notons que “le gang des farceurs” a reçu le Prix Renaudot des Benjamins 2013.

 

“Les enquêtes d’Anatole Bristol” sont disponibles sur Amazon.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂