« Le petit rien d’Augustin » : un livre essentiel pour aider les enfants pendant un deuil

Augustin vient de perdre sa grand-mère Zouzette mais il ne parvient pas à accepter ce fait. Il fait donc d’abord comme si elle est toujours vivante, évoque la lecture d’histoires qu’elle lui fera dans la journée…

Son papa lui dit qu’elle est partie « dans un autre monde ». Augustin pense alors qu’il peut la rattraper ! Mais son père essaye de le convaincre qu’elle est bien trop loin. Le petit garçon refuse ce qu’il entend. Il pleure et cède au désespoir… ll ne sera jamais heureux… Un grand vide a envahi son coeur. Il ne trouve plus goût à rien, ne s’amuse plus, il broie du noir…

Un matin, il découvre un petit rien au fond de sa poche, souvenir de sa grand-mère. Il se rappelle alors les moments heureux passés avec elle. Son coeur se remet à battre, se remplit de l’amour que Zouzette et lui partageaient. Il accepte alors que sa Zouzette ne soit plus réellement là mais qu’il a le pouvoir de puiser dans sa mémoire et dans son coeur des bulles de bonheur.

 

Ce livre de Béatrice Gernot et Clothilde Delacroix décrit parfaitement les différentes étapes du deuil.

La psychiatre Elizabeth Kübler-Ross les a défini ainsi :

Le déni

Le déni de la perte est un mécanisme de défense du cerveau. Le choc émotionnel et physique est trop lourd pour être digéré.

La colère

La colère est une émotion qui sert également à nous protéger intérieurement et à nous réparer. Face à une perte douloureuse, cette colère peut naitre avec une grande violence.

La résistance

Cette résistance est l’expression de la combativité “Je ne vais pas me laisser faire”.

La dépression

La prise de conscience de l’inéluctabilité de l’évènement peut mener à la dépression. C’est cependant une étape importante car elle précède l’acceptation.

L’acception

Cette acceptation est le signe d’un nouveau départ. Le chagrin est traversé même si le souvenir reste vif. Il est maintenant possible d’avancer.

 

Ces étapes sont à connaitre pour mieux accompagner les enfants qui vivront malheureusement des deuils dans leur vie. Sa lecture sera aussi l’occasion de réfléchir aux expressions pour annoncer la mauvaise nouvelle et aux mots et à l’attitude à utiliser pour respecter sans minimiser les états émotionnels que l’enfant traversera.

Dès 5 ans.

 

“Le petit rien d’Augustin” de Béatrice Gernot et Clothilde Delacroix (Alice Jeunesse) est disponible sur :

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.