L’abus d’écrans modifierait le cerveau des enfants et des adolescents

« Le cerveau des enfants qui passent beaucoup de temps sur les écrans apparaît modifié, selon les résultats préliminaires d’une étude ambitieuse menée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) et révélés par la chaîne CBS. Dans 21 centres de recherche aux États-Unis, le NIH a commencé à examiner les cerveaux de 4.500 enfants de 9 et 10 ans pour voir si la consommation intense de jeux vidéos et le temps passé sur internet avait une influence sur leur développement. »

C’est ce que nous révèle le site « Sciences et avenir ».

Par abus d’écrans, il est notifié 7 heures d’utilisation par jour de divers écrans : smartphone, tablettes, jeux vidéo,…

En ce qui concerne les conséquences, l’IRM a permis d’observer un amincissement prématuré du cortex, l’écorce cérébrale qui traite les informations envoyées au cerveau par les cinq sens mais qui joue un rôle centrale dans la logique, la régulation émotionnel et l’empathie.

Cet amincissement est significatif d’un vieillissement prématurée…

 

Le danger des écrans est aussi dans son caractère addictif selon une autre étude qui porte encore en ce moment sur 11000 enfants. Les jeux, applications,…stimulent la création de dopamine, l’hormone du plaisir.

 

Bref, il est ici question d’abus, mais la solution n’est pas uniquement dans la modération. Pour les enfants en dessous de 3 ans, les spécialistes conseillent d’éviter l’exposition aux écrans.

 

Source

Tags:
Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂