Câliner un enfant ne signifie pas céder à tout !

De nombreux parents ont peur de s’engager dans l’éducation bienveillante car ils craignent de ne plus être écoutés et de ne plus avoir d’autorité.

Cette considération vient d’une confusion entre laxisme et bienveillance.

C’est ce que nous explique Catherine Gueguen dans son livre “Vivre heureux avec son enfant” :

“Apaiser, câliner ne signifient pas céder
Beaucoup d’adultes confondent bienveillance et laxisme. «Je ne vais quand même pas le laisser faire tout ce qu’il veut ! » Non, bien sûr. Comprendre l’enfant, l’apaiser, le câliner ne signifient pas que l’adulte va céder et accéder à toutes ses envies. L’enfant a absolument besoin d’un adulte qui lui transmette des valeurs, donne des repères, mais c’est l’attitude empathique, patiente, douce qui est essentielle et qui permettra aux remarques du parent, de l’adulte d’être entendues. Plus l’enfant aura reçu d’empathie, moins il sera nécessaire de le « recadrer». Il aura intégré progressivement ce que l’adulte lui a transmis.”

 

On comprend ainsi que le cerveau des enfants a besoin de sécurité affective et de douceur pour fonctionner au mieux, tout comme l’enfant a un besoin essentiel d’empathie pour s’épanouir.

Ainsi la collaboration entre l’adulte et l’enfant est naturelle et non forcée par une rapport de domination dont le moteur est la peur.

Sur le plan cérébral, le cortex préfrontal de l’enfant n’est pas encore structuré et il se laisse donc débordé par le système limbique (cerveau émotionnel) qui lui est opérationnel dès la naissance. Or, c’est ce cortex préfontal qui est le chez d’orchestre du cerveau et qui permet l’écoute, l’empathie, la réflexion et la collaboration.

Donc, chouchoutons cette partie du cerveau de nos enfants avant d’envisager de coopérer.

 

Quant à l’éducation bienveillante, voici une check-list pour nous guider :

Télécharger la check list au format PDF

 

Tags:
Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂