Permettons aux enfants de s’ennuyer pour développer leur créativité !

Permettez aux enfants de s'ennuyer pour développer leur créativité !

Le Dr Teresa Bolton, experte dans l’impact des émotions sur le comportement et l’apprentissage, le clame : l’ennui permet aux enfants de développer leur créativité.

En effet, une activité soutenue serait un frein à l’imagination. L’absence de stimulus externe incite à fabriquer un stimulus interne. Pour peu que les enfants aient cette capacité.

« Les enfants ont besoin de temps de pause qui permet d’imaginer et de poursuivre leurs propres processus de pensée ou d’assimiler leurs expériences à travers le jeu ou tout simplement en observant le monde autour d’eux. C’est ceci qui stimule l’imagination, tandis que l’écran (entre autre), a tendance à court-circuiter ce processus et le développement de la capacité créative.« 

Partant de ce constat, on est en droit de se demander si la TV, les tablettes, les emplois du temps surchargés et autres distractions permanentes (et trop faciles d’accès) ne devraient pas faire l’objet d’un plan d’action précis des parents (via des règles de vie familiale et de l’exemplarité).

 

Car attention…

« La nature a horreur du vide et nous essayons de le remplir. Certains jeunes qui ne disposent pas des ressources intérieures ou les réponses créatives pour faire face à l’ennui  finissent par casser des abribus ou prennent des risques en voiture. » met en garde le Dr Bolton. Il est donc important d’aider les enfants à s’inspirer d’une liste d’activités créatives  safe pour éviter qu’ils ne se mettent en danger ou commettent des actes répréhensibles pour « tuer l’ennui à tout prix » plus tard.

 

Comment développer l’ennui créatif chez les enfants ?

Montrons l’exemple en tant que parents, c’est le meilleur enseignement possible.

La capacité à créer quand on s’ennuie s’acquiert en observant et en s’entrainant régulièrement.

  • Ralentissons. Montrons que nous sommes capables de ne rien faire pendant au moins 10 minutes par jour (et beaucoup plus si affinité !). Oublions nos to-do list à rallonge.
  • Rajoutons des obstacles aux distractions numériques : ordinateur,smartphone, TV, tablette éteints ou débranchés ou encore mis hors de vue.
  • Dessinons, colorions, griffonnons et mettons à disposition des feuilles, des cahiers, des crayons dans le lieu de vie et même dans la voiture.
  • Parlons à des inconnus, des voisins ou à des personnes âgés.
  • Méditons. La méditation est un excellent moyen de marquer une pause pour ressentir pleinement le moment présent. Le cerveau adore.
  • Marchons dans la nature : la nature a un effet positif sur la créativité. De plus, elle offre de nombreuses possibilités pour créer : monter une cabane, faire des mandalas avec les feuilles, les glands, les branches, observer les insectes, apprendre à reconnaitre les arbres et les plantes (puis les dessiner).
  • Jouons sans aucun accessoire : jeux de mots, devinettes, cache-cache, course,…
  • Pratiquons la musique : flûte, guitare, piano, verres remplis d’eau qu’on fait tinter, maracas fabriquées avec deux verres en plastique collés et des lentilles ou du riz à l’intérieur…
  • Flânons au musée
  • Installons-nous au milieu des livres dans une bibliothèque
  • Couchons-nous en regardant le ciel et cherchons des formes dans les nuages
  • Cuisinons et inventons de nouveaux plats.

 

Une phrase à dire aux enfants : « Tu as le droit de t’ennuyer. » 🙂

 

Source

 

EnregistrerEnregistrer

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂