Les bienfaits des comptines (+sélection)

Les bienfaits des comptines (+sélection)

Je vous invite à découvrir les bienfaits des comptines à travers une synthèse de plusieurs articles et un partage de mon expérience (pratique assidue encore maintenant). Les comptines sont en effet un excellent moyen de communiquer avec humour et bienveillance ! En seconde partie, je vous propose une sélection de comptines.  🙂

 

  • les comptines agissent avant la naissance : le foetus est sensible à la musicalité des comptines, aux émotions agréables qu’elles génèrent chez sa mère et il se familiarise avec les voix qui les chantent…
  • les comptines sont des passerelles entre les générations : elles se transmettent de parents à enfants et font partie du patrimoine de l’humanité. On chante des berceuses partout dans le monde.
  • les comptines forment au langage : rythme, syllabes, intonation, mouvements des lèvres, prononciation, gestuelles, vocabulaire, … le cerveau de l’enfant « absorbe » ces informations et les reproduit progressivement. Les émotions agréables liées à la musicalité des comptines facilitent cette assimilation.
  • les comptines qui se jouent sur le corps de l’enfant ont une « fonction séparatrice et défusionnelle ». « Elles sont des invites à l’imitation, à la répétition, à l’édification du Moi et du Self par la découverte de soi et de l’autre. » selon Patrick Ben Soussan (1,2,3…comptines)
  • les comptines sont un moyen de se connecter émotionnellement à l’enfant et de développer son empathie. Les expressions faciales et le langage non-verbale sont « observés » et associés aux émotions. L’enfant développe ainsi son intelligence émotionnelle.
  • les comptines qui favorisent le contact physique contribuent à la maturation du cerveau de l’enfant.
  • les comptines aident à développer la motricité et à prendre conscience de son propre corps dans l’espace.
  • les comptines permettent de mémoriser et d’adopter des comportements : on peut ainsi en inventer sur les routines du quotidien.
  • les comptines aident à l’apprentissage : chanter, bouger et ressentir des émotions agréables favorisent l’apprentissage.
  • les comptines facilitent le bonheur : la voix utilisée dans les comptines est joyeuse. Lorsque l’enfant récite une comptine, il s’entend donc avec cette voix et cela améliore son humeur.

 

Sélection de comptines :

Fais dodo, Colas mon petit frère

Fais dodo, Colas, mon p’tit frère,
fais dodo, t’auras du lolo.
Fais dodo, Colas, mon p’tit frère,
fais dodo, t’auras du lolo.
Maman est en haut, qui fait des gâteaux;
Papa est en bas, fait du chocolat.
Fais dodo, Colas, mon p’tit frère,
fais dodo, t’auras du lolo.

 

Apprendre à compter 

1, 2, 3
Nous irons au bois ;
4, 5, 6
Cueillir des cerises ;
7, 8, 9
Dans mon panier neuf ;
10, 11, 12
Elles seront toutes rouges.

 

Il court il court le furet

Il était un petit navire

Au clair de la lune 

 

Nous n’irons plus au bois

Tourne tourne petit moulin

J’aime la galette

Comptine de relaxation

Comptine quand je suis énervé (communication non-violente)

Berceuses 

Meunier tu dors 

Références :

Spécificité des comptines dans l’appropriation des apprentissages à l’école maternelle (Elsa Brylinski)

Naitre et Grandir

wikipedia

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *