Pourquoi les bébés pleurent-ils moins au Danemark ?

Nous le savons maintenant, les pleurs sont les seuls moyens pour l’enfant de communiquer. Les entendre peut cependant être une grande source d’inquiétude et de stress pour les parents qui se démènent pour tenter de subvenir le mieux possible aux besoins de leur enfant et dont la résistance est souvent mise à rude épreuve par des nuits d’insomnies et une attention de tous les instants.

Une étude publiée dans”The journal of pediatrics” révèle que les nourrissons pleurent 2 heures en moyenne par jour au cours de leurs 6 premières semaines de vie.

Il y a quelques variations par rapport à cette moyenne selon les pays :

  • moins en Allemagne, au Danemark et au Japon
  • plus au Royaume-Uni, en Italie, au Canada et aux Pays-Bas.

Une experte Danoise en parentalité pense que cette différence provient d’un état de stress moindre des parents au Danemark (le stress étant contagieux) car la première année de vie du bébé est considérée comme essentielle et les congés paternité et maternité sont généreux.

Une femme au Danemark a ainsi droit à 4 semaines de congés pendant la grossesse et 52 semaines de congés payés (qui peuvent être partagés entre les deux parents) après la naissance.

Autre piste exploré par “The journal of pediatrics” : la fréquence des coliques est très basse dans le cas des bébés danois. Ce serait la conséquence de l’allaitement maternel majoritairement pratiqué là-bas (à l’inverse du Royaume-Uni où l’allaitement a le taux le plus faible).

 

Source : The Guardian

 

Articles complémentaires :

Il pleure, que dit-il ? Décoder le langage caché des bébés

L’importance d’accueillir les pleurs des enfants avec bienveillance

Un document gratuit pour s’informer et apprendre à réagir face aux pleurs des bébés

Pourquoi les enfants pleurent ? 8 causes et solutions à découvrir

EnregistrerEnregistrer

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂