« Un enfant ne peut explorer que s’il se sent sécurisé »

Je vous invite à écouter une courte intervention du Neuropsychiatre Boris Cyrulnik quant au rôle de l’attachement dans la confiance et l’épanouissement des enfants.

Comme il le dit si bien, le lien d’attachement libère l’enfant. Au contraire, l’absence de sécurité affective le pousse à adopter des comportements auto-centrés et craintifs qui visent inconsciemment à rétablir sa sécurité intérieure.

Un enfant bénéficiant d’un solide lien d’attachement prend du plaisir dans la liberté et se lance volontiers dans l’exploration du monde alors qu’un enfant sans cet attachement ressentira de la peur face à la liberté qui se présente à lui.

Rappelons également que la figure d’attachement n’est pas nécessairement la mère.

Source : Les professionnels de la petite enfance

Comment établir et renforcer ce lien d’attachement :

Les gestes qui favorisent l’attachement sont les bisous, les câlins, les regards, les contacts tendres, l’écoute empathique, le faire-ensemble,…Ce sont là des pratiques qui sont prônées dans le cadre de l’éducation « bienveillante ». Leurs effets ont d’ailleurs été confirmés par les neurosciences.

 

Ressources

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂