Un magnifique livre pour initier les enfants à la Communication Non Violente (CNV)

Marshall Rosenberg a créé une méthode de communication qui mériterait d’être enseignée partout. Il s’agit de la CNV (Communication NonViolente).

Les vertus de cette pratiques sont nombreuses : elle procure de la confiance en soi, permet de mieux comprendre les autres, cultive l’empathie, développe l’intelligence émotionnelle et sociale,…

Bref, elle construit la paix intérieure et extérieure en évitant de nombreux conflits.

Cette Communication NonViolente se base sur 4 étapes :

  • Observation (O) : décrire la situation sans juger
  • Sentiment (S) : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation en employant le « je »
  • Besoin (B) : identifier et exprimer les besoins (un besoin insatisfait = émotion désagréable) ,
  • Demande (D) : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement. Si cela est possible, que l’action soit faisable dans l’instant présent.

Certes, mais comment former les enfants simplement ?

C’est là qu’intervient ce livre que je trouve absolument fantastique :

“Tu es comme tu es”

Il raconte l’histoire d’un petit lapin qui se trouve confronté aux jugements des autres animaux qu’il croise : tu es grand, tu es petit, tu es gentil, tu es méchant,…

À force d’entendre cela, il se demande comment on peut être tout cela à la fois,…et qui il est vraiment.

Ces parents vont le rassurer et le réconforter : “Tu es comme tu es et nous t’aimons comme tu es”.

Cette phrase emblématique de l’amour inconditionnel et de l’acceptation de l’autre sera complété par la révélation d’un secret : “Quand quelqu’un dit quelque chose sur toi, il te révèle toujours quelque chose sur lui-même.”

Ce quelque chose est à la base de la connexion avec autrui.

Qu’est-ce que ressent cette personne lorsqu’elle me juge ?

Quel est son besoin ?

Comment trouver une solution  pour satisfaire ce besoin.

 

L’autre secret suggéré est la façon de communiquer en privilégiant des messages “je”.

Quand je dis “Lorsque j’observe ceci, je ressens cela”, notre interlocuteur ne se sent pas agressé ! De plus, cela l’incite à communiquer lui-aussi en utilisant le “je” au lieu du “tu” (le “tu” tue).

L’autre conséquence positive de cette utilisation du “je” est que je prends la responsabilité de mes émotions et de mes besoins.

Brillant !

Qu’il y ait autant de richesse dans un livre d’apparence aussi simple me ravit.

C’est mon coup de coeur du moment.

Si vous souhaitez initier vos enfants à la Communication Bienveillante, offrez-leur “Tu es comme tu es” en prenant soin de le lire d’abord pour vous et de vous imprégner de sa philosophie tellement essentielle à l’embellissement de nos relations y compris (et surtout) entre adultes.

Extraits :

Dès 5 ans.

“Tu es comme tu es ou le secret de la communication bienveillante” d’Olivier Clerc et Gaia Bordicchia est disponible sur :

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂