Super sourde

À la suite d’une méningite contractée à l’âge de 4 ans dans les années 70, Cece Bell est devenue sourde. La BD que je vous présente aujourd’hui est autobiographique.

Dans “Super Sourde, elle nous raconte son enfance de l’apparition de sa surdité, véritable choc pour cette petite fille, à la fin de l’école primaire. Afin de réussir à s’adapter à cet handicap et au regard des autres, elle s’invente une super héroïne : Super Sourde. Les appareils qui lui permettent d’entendre sont devenus des accessoires qui lui donnent des pouvoirs !

Ce livre est émouvant car nous partageons les émotions de Cece, ses joies, ses peines, ses inquiétudes et ses espoirs. On assiste à ses efforts pour trouver sa place dans la communauté et à l’école où ses enseignants sont obligés de porter un microphone directement relié à un gros boitier que la petite fille porte autour du cou.

Ce qui est particulièrement captivant dans ce récit est l’aspect social, la découverte de la véritable amitié et , surtout, la rencontre avec des personnes bienveillantes et altruistes. Il est même question des choudoudoux comme activité pratiquée en classe pour diffuser le bonheur autour de soi !

“Super Sourde” est un ouvrage enthousiasmant, authentique et profondément humain. Les illustrations et l’humour servent parfaitement l’histoire et le choix des lapins pour représenter les personnages est judicieux.

J’en conseille la lecture aux enfants (dès 7 ans) et aux adultes. Prévoir quelques sessions de lecture car la BD comporte 240 pages !

 

“Super sourde” de Cece Bell est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂