Nos enfants nous observent et nous imitent

 

Quoi que nous leur disions de faire, le premier modèle que l’enfant copie est notre propre comportement. 

Si nous crions, ils crieront.

Si nous mentons, ils mentiront.

Si nous menaçons, ils feront de même.

En revanche, …

Si nous exprimons nos émotions avec calme, ils apprendront à le faire aussi.

Si nous ne nous dévalorisons pas, ils n’auront pas la tendance à s’auto-dénigrer aussi…

Si nous nous excusons ou tâchons de réparer une erreur, ils s’inspireront de cette attitude pour développer leurs habilités sociales et considérèront les échecs comme des opportunités d’évolution.

Si nous les écoutons avec empathie, ils nous écouteront !

Etc.

 

Nos enfants sont le reflet de nous-mêmes dans les premières années de leur vie. Et c’est une chance car en modifiant nos habitudes d’adulte, nous progressons intimement (en débitant nos croyances limitantes par exemple) et nous aidons nos enfants à grandir !

Alors, au lieu de dire “Fais ceci”, attirons leur attention sur ce que nous faisons : “Je te montre quel comportement adopter” (et je te le montre plusieurs fois car je sais qu’apprendre prend du temps !).

Est-ce que l’enfant va appliquer à la lettre ces comportements observés ? Pas forcément mais nous augmentons les chances que cela se produise, surtout si, au fur et à mesure de leur développement intellectuel, nous leur expliquons comment ce comportement s’appuie sur telle ou telle valeur ou logique.

Bref, parlons moins, argumentons moins et montrons plus en nous assurant que les enfants nous regardent. 😉

Et posons-nous cette question : “Qu’est-ce que je demande à mon enfant que je n’applique pas moi-même ?” Prêt pour plus de cohérence ?

Voici une vidéo assez percutante sur les travers du modèle :

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂