MORDICUS ! Un moyen mnémotechnique pour éviter que les enfants ne mordent (+ roue des choix)

Comment éviter que les enfants ne mordent ?

Je vous propose de tester une phrase mnémotechnique basée sur l’expression d’origine latine Mordicus et sur l’utilisation d’une roue des choix comme alternative à la morsure.

 

Tout d’abord, sachez que de très nombreux enfants mordent, surtout avant l’âge de 3 ans. Malgré les apparences, les jeunes enfants n’ont pas l’intention de faire mal en mordant. Leur cerveau n’est pas encore assez développé pour comprendre les conséquences de leurs gestes. Ils agissent ainsi parce qu’ils manquent de vocabulaire pour s’exprimer et qu’ils n’arrivent pas à bien gérer leurs émotions. (via)

 

Alors, nous allons les aider à court-circuiter ce réflexe primitif et douloureux de 2 façons :

1° En affichant ce panneau et en le lisant régulièrement avec eux. Répétez surtout le mot MORDICUS pour favoriser l’ancrage avec humour (ce mot est amusant, non ?).

Notez que la 3ème partie de la phrase implique une notion d’excuse et de réparation qui est perçue inconsciemment à la forme affirmative par l’enfant.

 

2° En leur expliquant qu’ils peuvent choisir une alternative à la morsure dans la roue des choix ci-dessous :

Sourire : le sourire déclenche la rétroaction faciale, un phénomène qui apaise les pensées négatives, le stress et la colère.

Croquer dans une pomme : le réflexe de mordre est ici associé à un geste alimentaire sain !

S’éloigner en marchant lentement : loin du stimulus, le retour au calme est facilité. De plus, une démarche lente indique au cerveau que la situation est sans danger.

Respirer en se concentrant sur le bout du nez : quand on respire, l’air froid entre dans le nez et ressort un peu plus chaud. On perçoit particulièrement les sensations en prêtant attention au bout du nez, près des narines.

Demander un câlin : par l’afflux d’ocytocine, le câlin a des vertus apaisantes et il permet de renforcer les liens affectifs.

 

 

 

PS : (‘Mordicus‘ est un mot qui date de la fin du XVIIe siècle et qui vient du latin ‘mordere’ signifiant ‘mordre’. Au sens propre, il signifie “en mordant”via)

Télécharger MORDICUS au format PDF ici.

EnregistrerEnregistrer

Tags:

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂