Mon enfant dit des gros mots : 7 stratégies à tester

Votre enfant dit des “gros mots” ? Je vous propose de tester les quelques astuces proposées par Marie Costa dans son livre “100 idées pour éviter les punitions” (que j’ai complétées).

Ne riez pas lorsqu’il dit un gros mot : cela l’encouragerait et ferait passer les “gros mots” comme un divertissement

Ne faites pas semblant de ne pas avoir entendu ou à l’inverse, ne paraissez pas choqué : la première réaction banalisera l’utilisation du gros mot alors que la seconde fera comprendre à l’enfant qu’un gros mot est un excellent moyen d’avoir votre attention…qui est un besoin essentiel qui peut être satisfait autrement !

Expliquez la signification des gros mots et les conséquences : “Ce gros mot peut blesser et faire de la peine. J’aimerais que tu t’exprimes autrement. Que pourrais-tu dire à la place ?”

Établissez une règle préventive : “Si tu as un doute sur un mot, demande-moi discrètement avant de l’employer en public. Parfois nous utilisons des gros mots car nous les avons entendus ou lus sans que nous comprenions vraiment de quoi il s’agit.”

Faites une liste de gros mots et de leurs remplaçants (avec un zeste d’humour) : cornichon, saperlipopette, moutarde, mince, crottin de chèvre, cornegidouille, zut… Pour rendre cette activité ludique, vous pouvez écrire les gros mots sur un morceau de papier et leur remplaçant au verso. Puis les glisser dans un petit sac pour les tirer au sort et s’entrainer : “gros mot ou petit mot ? quel remplaçant je peux utiliser ?”

Donnez l’exemple et présentez vos excuses si un gros mot vous échappe : les enfants nous écoutent et nous imitent

N’interdisez pas les gros mots : quand nous savons que c’est interdit, nous ne rêvons qu’à  une chose : le transcender. La règle à adopter est “Ici, nous parlons avec respect”. Bien mieux qu’un interdit !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂