Le lien coeur à coeur entre parents et enfants

Je vais partager avec vous un extrait du livre de Sur Hart et Victoria Kindle Hodson “Parents respectueux, enfants respectueux”. Il y est question de “résonance cardiaque”.

Selon des recherches neurocardiologiques de plus en plus importantes, les nouveau-nés ressentent la cohérence cardiaque ou l’incohérence cardiaque de l’adulte et entrent en résonance avec ce rythme cardiaque. Celui-ci sera chaotique et incohérent chez une personne qui ressent de l’irritation, de la frustration ou de la colère, et plus ordonné et cohérent chez celui qui éprouve de l’appréciation, du plaisir, de la compassion ou de l’amour. De plus, le rythme cardiaque d’une personne entraine celui d’une autre. Il en résulte que les réactions émotionnelles des parents, même non verbales, peuvent conditionner les réactions émotionnelles et les comportements de leur enfant.
L’état émotionnel de l’adulte qui s’occupe d’un enfant en bas âge, ainsi que la qualité du soin et de l’amour donnés à cet enfant ont des effets considérables sur le développement cérébral et sur les autres facteurs qui déterminent si l’enfant se développera bien.

 

Ces informations sont de précieuses pistes pour le mieux-être et l’épanouissement de chacun.

Pour les parents, cela signifie qu’ils doivent faire preuve de bienveillance envers eux-même, être à l’écoute de leurs besoins et de leurs émotions, de leur niveau de stress et avoir conscience à tout moment de ce lien coeur à coeur avec leurs enfants, un lien qui se renforce par le contact aimant et qui s’alimente en permanence par la communication non-verbale.

Il existe un refuge apaisant pour cultiver la bienveillance et l’équilibre : notre respiration.

Apprendre à se concentrer sur son va-et-vient et à la ralentir est un excellent moyen de nous apaiser et de rendre notre esprit disponible aux émotions agréables.

D’ailleurs il existe un rythme de respiration optimal pour ressentir du bien-être : la cohérence cardiaque (voir ci-dessous).

 

Voici deux conseils pratiques : 

Pour Cultiver la bienveillance envers soi-même

Je vous invite à écouter Christophe André à propos de la bienveillance avec soi

Pour apaiser un enfant

Si votre enfant a du mal à trouver le sommeil, à se concentrer pour les devoirs, s’il est stressé ou s’il éprouve une forte émotion, je vous invite à tester une technique géniale qui l’apaisera rapidement (en 5 minutes).

  • Prenez votre enfant dans vos bras (offrez-lui un câlin).
  • Respirez profondément au rythme nécessaire pour activer la cohérence cardiaque pendant environ 5 minutes. Pour vous guider, suivez le mouvement de la boule à l’écran :

 

Ce que nous disent les sciences :

  • La cohérence cardiaque :

La cohérence cardiaque est une fréquence particulière qui permet de rééquilibrer notre système nerveux autonome. Ce système nerveux autonome comprend :

– la branche sympathique : elle libère de l’adrénaline et de la noradrénaline. Elle contrôle les réactions de combat et de fuite. Son activité accélère le rythme cardiaque. (David Servan-Schreiber dans son livre “Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament ni psychanalyse” évoque le terme d’accélérateur).

– la branche para-sympathique : elle libère un neurotransmetteur qui accompagne les états de relaxation. Son activité ralentit le coeur.(David Servan-Schreiber évoque le terme de frein).

Ces 2 branches se compensent en permanence pour nous permettre d’appréhender les expériences de la vie. Lorsque nous rougissons et que notre coeur s’emballe en présence d’une personne qui nous plait, c’est le système sympathique qui accélère. Cet état est bientôt automatiquement compensé par le système para-sympathique afin de revenir à la normale.

Coherence-cardiaque

Pour se faire une idée de ces variations constantes, il suffit de visualiser nos pulsations cardiaques tout au long de la journée. Les émotions que nous ressentons forment des tracés plus ou moins chaotiques. On parle de “variabilité cardiaque“.

Le “bien-être” général s’illustre par la cohérence cardiaque qui est un état de la variabilité cardiaque optimum. Lorsque nous y sommes, nous nous sentons calme et heureux. Le principe est d’influer sur les pulsations de notre coeur afin qu’il rétablisse l’harmonie corps/coeur.

Oui, le système coeur/cerveau fonctionne dans les 2 sens !

Cette activation de la cohérence cardiaque va donc permettre de calmer les parents et les enfants qui vont se synchroniser grâce notamment au contact physique.

 

  • Le contact physique (le câlin):

Dans son livre « vivre heureux avec son enfant », Catherine Gueguen nous explique les bienfaits des câlins : ils provoquent la sécrétion de molécules du bien-être et participent au bon développement du cerveau des enfants.

Les molécules suivantes sont sécrétées pendant un câlin :

  • l’ocytocine
  • la dopamine
  • des endorphines
  • la serotonine

Ce cocktail magique contribue à notre bien-être et alimente un cercle vertueux qui mène :

  • à une diminution du stress
  • au développement de l’empathie
  • à une augmentation de la confiance
  • au renforcement de l’attachement
  • à la croissance de l’affection réciproque

Mieux ! Les câlins et autres contacts affectueux développent le cerveau des enfants et font notamment maturer le cortex préfrontal, zone essentielle du cerveau.

 

Cela fonctionne-t-il s’il n’y a pas de contact physique :

Oui, cela peut fonctionner aussi dans la mesure où si vous respirez profondément en face de votre enfant, celui-ci pourra vous imiter et se synchroniser sur votre rythme pour ainsi activer sa propre cohérence cardiaque. Merci les neurones miroirs.

 

Sur votre smartphone

Si vous avez un smartphone, je vous invite à télécharger une de ces applications gratuites de cohérence cardiaque. C’est plus pratique.

 

Respirelax (à télécharger ici) est disponible sur iOS (iPad, iPhone, iPod).

appli

Ma Cohérence Cardiaque sur Android.

ma coherence cardiaque

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂